En cette rentrée, l’actualité aura été placée sous le signe de la bonne santé de nos champions tricolores. Désormais flanqué de Gemalto, Thales a affiché de bons résultats au 1er semestre et maintient ses objectifs pour 2019. De son côté, Safran, qui a repris Zodiac Aerospace, révise, quant à lui, en forte hausse ses perspectives 2019, après également un bon 1er semestre.

La conjoncture est moins bonne en semiconducteurs, comme en témoigne le retard de 15,5% des ventes mondiales de juillet par rapport à juillet 2018. IC Insights prévoit ainsi que moins d’un quart des 33 familles de circuits intégrés afficheront une croissance en 2019. Dans le Top10 des fabricants d’IHS Markit, seul Broadcom a connu la croissance au 1er semestre. Mais après une hausse séquentielle de 1% au 2e trimestre, le cabinet d’études table sur une progression de 6% en trois mois pour le 3e trimestre (mais -17% par rapport au troisième trimestre de 2018). Cela n’empêchera pas 2019 d’afficher la pire décroissance depuis 10 ans.

Dans l’Hexagone, le Breton Kerlink, spécialiste des infrastructures IoT, va supprimer près d’un emploi sur quatre, du fait du décalage des investissements des opérateurs publics. Tandis que le Grenoblois Kalray place son processeur au cœur de la voiture autonome via le Japonais Aubass, à Sophia-Antipolis, Silicon Mobility annonce un partenariat avec l’Allemand AVL pour améliorer l’efficacité des véhicules électriques et hybrides. Implanté à Aix-en-Provence, Verimatrix (anciennement Inside Secure) va céder sa division Silicon IP à Rambus pour 65 M$. L’opérateur Free retient Nokia pour préserver son indépendance stratégique dans la 5G, et s’en remet à InfraVia pour accélérer le déploiement de la fibre optique en zones peu denses. Le CEA-Liten parvient à réaliser l’impression par rouleaux de transistors sur substrat plastique. Côté jeunes pousses, Cap’Tronic dévoile les 12 nominés de ses Trophées 2019 dont les lauréats seront annoncés lors du Forum de l’Electronique. Business France et Bpifrance sélectionnent 7 start-up pour la 8e édition de leur programme d’accompagnement Impact USA.

A l’international, Toshiba Memory va acquérir les activités SSD du Taïwanais Lite-On Technology pour 165 M$. L’équipementier automobile allemand Continental envisage l’externalisation de sa division transmission, et investit dans Cartica AI, une start-up israélienne spécialisée dans l’intelligence artificielle. L’Américain Teledyne acquiert le fondeur de mems canadien Micralyne. Au Japon, Kyocera crée une société commune avec Ube pour produire des filtres céramiques pour la 5G. Molex inaugure un centre de R&D en interconnexion optique dans le New Jersey.

Jeudi 5 septembre

Mercredi 4 septembre

Mardi 3 septembre

Lundi 2 septembre