L’horloge temps-réel nanoPower MAX31341B de Maxim Integrated Products permet aux concepteurs de systèmes à encombrement restreint comme les wearables, les dispositifs de surveillance médicale, les équipements de point de vente, et les terminaux portables, de prolonger la vie de la batterie, tout en économisant de l’énergie et de la place.

Plus de 35% plus petite que les horloges temps-réel concurrentes disponibles aujourd’hui, cette horloge nanoPower, qui consomme moins de 180 nA, soulage le microcontrôleur central du maintien de l’heure, en permettant d’économiser de l’énergie pendant les cycles de sommeil et en allongeant la vie de la batterie.

Les systèmes utilisant des microcontrôleurs pour gérer précisément le temps raccourcissent la vie de la batterie, ce qui est inacceptable dans le cas d’applications wearables. Cette approche n’est pas la plus éco-énergétique, surtout si le système est alimenté par une petite batterie. Le MAX31341B fait appel à un circuit de gestion d’énergie, qui reste allumé pendant les périodes de sommeil, ce qui permet au microcontrôleur de s’éteindre pour économiser de l’énergie et prolonger la de vie de la batterie. Logé dans un boîtier ultra-miniature de 2 mm x 1,5 mm, cette horloge temps-réel permet de gagner 35% de place et ainsi de réduire l’encombrement global du système.

Principaux avantages :

  • Plus longue durée de vie des piles : consomme 18% de moins que son concurrent le plus proche avec moins de 180 nA, le courant nécessaire au MAX31341B pour maintenir l’heure permet à une pile bouton lithium typique de durer plus de 10 ans en mode batterie de sauvegarde.
  • Encombrement réduit : minimise les circuits externes en intégrant certaines fonctions comme une capacité de charge, un chargeur de maintien, un circuit de gestion d’énergie et 64 octets de RAM.
  • Maintien précis de l’heure : précision jusqu’à 100 ppm (parties par million) de -40°C à +85°C à partir d’un quartz externe.

Fabricant : Maxim

Référence : MAX31341B