Toshiba Memory, qui prendra le nom de Kioxia le 1er octobre 2019, a annoncé le 31 août la signature d’un accord définitif portant sur l’acquisition des activités SSD (Solid State Drive) du Taïwanais avec Lite-On Technology. Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée d’ici le premier semestre 2020, est de 165 millions de dollars.

Lite-On est un fournisseur taïwanais de composants optoélectroniques, de stockage, de semiconducteurs et d’autres dispositifs. Du fait des synergies et de l’expertise de Lite-On dans le domaine des disques SSD pour ordinateurs personnels et centres de données, Toshiba Memory considère cette acquisition comme un moyen de renforcer considérablement son activité SSD.

« Parce qu’elles sont naturellement et stratégiquement compatibles avec celles de Toshiba Memory, les activités SSD de Lite-On vont élargir notre champ d’activité dans le secteur des disques SSD », a déclaré Nobuo Hayasaka, président et CEO par intérim de Toshiba Memory. « Il s’agit d’une acquisition intéressante pour nous, car nous pourrons ainsi faire face aux prévisions de forte demande de disques SSD destinés aux PC et centres de données, une tendance que renforce la popularité grandissante de l’informatique en nuage ».

Le groupe taïwanais Lite-On Technology a été créé en 1975 et a réalisé un chiffre d’affaires de 207,1 milliards de dollars taïwanais (6,6 milliards de dollars US) en 2018. Lite-On a démarré son activité SSD pour PC en 2008 et le développement de solutions SSD pour centres de données en nuage en 2014. Après cette cession, Lite-On continuera à se concentrer sur le développement de ses activités principales, notamment la transformation vers l’informatique en nuage, l’éclairage à LED, l’électronique automobile et l’automatisation industrielle.

Le 8 août dernier, l’Américain Diodes, fabricant de semiconducteurs discrets, logiques, analogiques et mixtes, a annoncé la signature d’un accord en vue de racheter Lite-On Semiconductor, une autre entreprise de la galaxie Lite-On, spécialisée, quant à elle, dans les circuits analogiques. Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée en avril 2020, atteint 428 millions de dollars. Le nouvel ensemble devrait réaliser un chiffre d’affaires annuel de 1,5 milliard de dollars (1,26 milliard de CA pour Diodes au cours des 12 derniers mois ; 230 M$ pour Lite-On Semi). Ce rachat s’inscrit dans le plan de croissance de Diodes d’atteindre un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars à l’horizon 2025.