L’actualité de la semaine aura été marquée par Thales. Le groupe d’électronique professionnelle a lancé officiellement son offre de rachat de Gemalto, a signé un accord avec la NASA pour le contrôle des drones et a conclu, avec d’autres, un partenariat avec le Canada pour le développement de la 5G. On retiendra également que les organisations professionnelles de l’électronique ne voient pas d’amélioration dans les approvisionnements en composants.

Valeo, PSA et Safran restent en tête des dépôts de brevets en France. Lucibel rachète le site industriel de Schneider Electric à Barentin. Le sous-traitant Eolane nomme Olivier de Bourmont, directeur de l’unité d’affaires Automobile et Engins Roulants. Le Qatar confirme la commande de 12 Rafale supplémentaires, tandis qu’Alstom et Siemens franchissent une nouvelle étape dans la création de Siemens Alstom. Photonis pourrait supprimer 70 emplois à Brive. Spécialiste de la diffusion vidéo, Ateme affiche une croissance de 30% de son chiffre d’affaires, tandis que le Toulousain Actia a restauré sa rentabilité opérationnelle au 2e semestre. La start-up grenobloise Hprobe délivre à l’Imec son premier testeur de mémoires magnétiques. Tandis que La Poste lance la quatrième édition de son concours French IoT, le Comité Industrie du Futur Ile-de-France a été inauguré cette semaine lors du salon Global Industrie.

Côté conjoncture, l’Europe reste marginale dans le classement des entreprises fabless avec seulement Dialog et Nordic dans le Top 20 mondial. Dans le classement 2017 des fabricants de semiconducteurs, Nvidia entre dans le Top10.

Ansys acquiert le Français Optis, spécialiste de la simulation optique. Le Taïwanais Foxconn met la main sur l’Américain Belkin pour 866 M$. BMW et Daimler vont fusionner leurs services de mobilité

Jeudi 29 mars :

Mercredi 28 mars :

Mardi 27 mars :

Lundi 26 mars :