Le constructeur automobile allemand Volkswagen et le Suédois Northvolt annonce la création d’une société commune à parts égales pour construire une usine de batteries lithium-ion. La construction de l’installation de production devrait commencer à Salzgitter (Basse-Saxe) en 2020. Le début de la production est prévu pour fin 2023/début 2024. La capacité de production annuelle initiale devrait être de 16 GWh.

La finalisation de l’entreprise commune est le résultat d’un accord que les deux parties ont conclu en juin. Une partie des quelque 900 millions d’euros que compte investir Volkswagen est maintenant versée dans la co-entreprise. Une autre partie va directement à Northvolt. En contrepartie, Volkswagen a reçu environ 20% des actions du fabricant suédois de batteries et un siège à son conseil de surveillance.

« La cellule de batterie est l’élément clé de la mobilité électrique. Avec la création de l’entreprise commune et la construction prévue d’une usine de cellules de batterie à Salzgitter, nous apportons une contribution décisive à la mise en place de la technologie de base des cellules de batterie en Allemagne », souligne Stefan Sommer, membre du directoire de Volkswagen chargé des achats et membre du conseil de surveillance de Northvolt.

« La construction d’une gigafactory en Allemagne avec Volkswagen permet à Northvolt d’augmenter sa capacité de production de cellules de batterie écologiques avec une empreinte de CO2 minimale. Cela aura un impact significatif sur l’électrification en Europe », ajoute Fredrik Hedlund, directeur général de la co-entreprise et ancien directeur de la stratégie de Northvolt.

Dans le cadre de sa stratégie d’électrification des véhicules, le groupe Volkswagen aura un besoin annuel de batteries équivalent à plus de 150 gigawattheures à partir de 2025 en Europe et également en Asie.

Le constructeur automobile prévoit de lancer près de 70 nouveaux modèles électriques dans les dix prochaines années. En conséquence, le nombre de véhicules devant être construits sur les plates-formes électriques du groupe au cours de la prochaine décennie pourrait atteindre 22 millions d’unités. Volkswagen comte ainsi investir plus de 30 milliards d’euros dans l’électrification du parc automobile d’ici 2023.