Toshiba Electronic Devices & Storage (TDSC) annonce la consolidation de deux de ses filiales, Toshiba Microelectronics (TOSMEC) et Toshiba Discrete Semiconductor Technology (TDIT), en une nouvelle société, Toshiba Electronic Device Solutions (TEDS).

Cette initiative vise à renforcer les capacités de propositions de solutions et à améliorer considérablement la R&D pour l’entreprise de semiconducteurs. TEDS entre en activité aujourd’hui 1er avril.

TDIT couvre le développement de produits et les ventes pour les semiconducteurs discrets, tandis que TOSMEC fournit des services complets pour les circuits LSI, de la planification, du développement et de la conception des produits aux tests et à l’analyse des défaillances. Après la fusion, TEDS sera responsable de la planification des produits, du développement des produits, de l’analyse des défaillances et des propositions de solutions pour l’entreprise de semiconducteurs, et coopèrera avec TDSC en tant que division d’ingénierie de son entreprise de semiconducteurs.

L’intégration des technologies, du savoir-faire et des réseaux de clients de TDIT et TOSMEC par TEDS soutiendra sa fourniture de produits à haute valeur ajoutée à un large éventail de clients. La fusion améliorera aussi l’efficacité du développement de produits et de la promotion des ventes, ainsi que la fourniture de services partagés.

Dotée d’un capital de 500 millions de yens, Toshiba Electronic Device Solutions emploie environ 900 personnes.

Depuis sa scission d’avec le groupe Toshiba en juillet 2017, Toshiba Electronic Devices & Storage Corporation (TDSC), la maison-mère de la nouvelle entité, fournit à ses clients des semiconducteurs discrets, des circuits LSI et des disques durs. L’entreprise emploie plus de 22 000 personnes à travers le monde pour un chiffre d’affaires annuel qui dépasse actuellement les 800 milliards de yens (7 milliards de dollars).