Thales annonce un partenariat avec Micro-X, une start-up australienne, qui va lui permettre de proposer une nouvelle gamme d’équipements d’imagerie par rayons-X à base de XED (X-Ray Emitting Diode) et de nanotubes de carbone. Ce projet concerne les marchés des points de contrôle des aéroports aux activités de lutte contre le terrorisme, en passant par les futurs appareils d’imagerie médicale.

Fort de plus de 60 ans d’expérience dans la conception et la production de sources de rayons X, Thales a développé une nouvelle technologie pour les sources de rayons X, appelée XED (X-Ray Emitting Diode), intégrant des cathodes froides, à base de nanotubes de carbone (CNT).

Le premier volet de cette collaboration concerne la conception et la fabrication de nouveaux tubes à rayons X (CNT) par Thales. Associés à la technologie backscattering de Micro-X, ainsi qu’à d’autres compétences du groupe Thales (intelligence artificielle, cybersécurité, etc.), ils vont permettre la création d’équipements à rayons X de nouvelle génération, plus compacts. Cette technologie doit augmenter les performances des systèmes d’imagerie, développer des innovations telles que l’imagerie par rétrodiffusion (imagerie photons X diffusés par l’objet radiographié), et fournir de nouvelles solutions portables. Ces sources permettront d’adresser les domaines du médical, de la sécurité et de la défense.

La co-commercialisation d’un nouvel équipement de sécurité pour la recherche d’Engins Explosifs Improvisés (EEI) dans les bagages abandonnés constitue le deuxième volet de l’accord.

Enfin, de futurs développements d’équipements compacts dans le domaine de la sécurité et du médical sont envisagés grâce à ces nouvelles technologies. A titre d’exemple, cette technologie rendra possible la conception de futurs équipements de contrôle des bagages permettant d’assurer la sécurité à l’aéroport tout en réduisant les temps d’attente pour les passagers.