Thales annonce ce matin avoir finalisé la cession de son activité de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Module) à Entrust Datacard, un des leaders des solutions d’identification et des transactions sécurisées.

Cette transaction répond à l’engagement pris par Thales vis-à-vis de plusieurs autorités de la concurrence de céder cette activité dans le but de préserver la concurrence sur le marché des solutions GP HSM, ce qui lui a permis de finaliser l’acquisition de Gemalto.

Cette transaction permettra à nCipher Security — qui emploie plus de 300 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros en 2018 — de continuer à déployer des solutions et services innovants. Cette activité, qui était rattachée au secteur opérationnel « Défense & Sécurité », est déconsolidée des comptes de Thales depuis le 1er janvier 2019.

Le marché HSM à usage général connaît une croissance rapide, stimulé par la demande mondiale en faveur d’une sécurité renforcée des données et des applications, d’un cryptage accru, et de réglementations en matière de confidentialité telles que le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE et le règlement sur les services d’identification, d’authentification et de confiance électroniques (eIDAS). Les modules HSM offrent les plus hauts niveaux de sécurité cryptographique et sont déployés pour minimiser les risques de réseau et de cybersécurité liés aux services en nuage, aux périphériques de l’Internet des objets (IdO) et à d’autres initiatives numériques.

Avec cette acquisition, Entrust Datacard ajoute à son portefeuille un module de sécurité matérielle à usage général offrant des fonctionnalités améliorées d’informatique en nuage, de sécurité des données, de conformité et de paiement.

Plus d’infos sur l’acquisition de nCipher Security par Entrust Datacard