VIPress.net

SystemX lance le projet Scénarios Véhicules Robots et navettes autonomes (SVR)

L’IRT SystemX lance le projet SVR (Scénarios Véhicules Robots et navettes autonomes) d’une durée de deux ans. Son objectif est de construire un référentiel partagé au niveau national par la filière navette autonome et robot-taxi pour permettre l’évaluation de la sûreté de fonctionnement de leurs systèmes par l’usage de la simulation numérique.

Les travaux de recherche menés au sein de l’IRT SystemX doivent aboutir à la définition d’un langage commun de description de scénarios pour l’ensemble de la filière ainsi qu’à la construction d’une base de scénarios potentiellement sécuritaires (infrastructures, situations de conduite, perturbations extérieures, etc. …). Ces scénarios seront utilisables pour réaliser des tests numériques et physiques dans le but de concevoir des systèmes de transport autonome sûrs et de les valider. Ce référentiel commun servira à établir de façon progressive les protocoles d’homologation et d’autorisation d’exploitation des systèmes de transports autonomes avec les autorités.

« Contrairement à la voiture autonome d’un niveau 3-4 qui peut être confrontée à une infinité de situations mais qui peut demander au conducteur de reprendre la conduite en cas de défaillance du système ou de difficultés d’interprétation de son environnement, les transports collectifs autonomes de type navettes et robot-taxis niveau 5 devront assurer la conduite, la disponibilité et la sécurité en toutes circonstances. En revanche, l’environnement du transport collectif autonome est mieux maitrisé que celui de la voiture autonome, il peut donc être plus facilement adapté pour répondre à des exigences de sûreté. La sécurisation ne repose donc pas uniquement sur le véhicule mais aussi sur l’infrastructure et le contrôle centralisé », explique Jean van Frank, chef du projet SVR chez SystemX.

Le projet SVR s’inscrit dans le cadre des activités de l’IRT SystemX en matière de transport autonome, visant à fournir des méthodes et des outils pour la conception et la validation de ces systèmes. Le système de transport autonome, comme défini dans le projet SVR, intègre plusieurs éléments tels que les véhicules (navettes et robot-taxis), l’infrastructure routière, la signalisation, un poste de contrôle centralisé et la communication entre ces acteurs. L’ensemble est sécurisé : chaque élément participant à cette sécurisation doit rester opérationnel dans toutes les circonstances (heure du jour, trafic, météorologie, …) durant lesquelles le service doit être assuré. Les scénarios et la simulation mise en œuvre doivent donc couvrir l’ensemble de ces éléments dans toutes les conditions d’utilisation retenues (pluie, brouillard, nuit, …). Ce projet va contribuer à consolider l’expertise de l’institut dans le domaine de la conception et de la validation de systèmes de transport autonome, notamment par le rapprochement des filières automobiles et navettes.

Ces efforts de recherche collaborative rentrent dans la feuille de route du programme France Vehicule Autonome du plan de la Nouvelle France Industrie (NFI).

Créé en 2013 dans le cadre du programme des investissements d’avenir, l’Institut de Recherche Technologique SystemX se positionne comme un accélérateur de la transformation numérique de l’Industrie, des services et des territoires. Basé sur le plateau de Paris-Saclay, Lyon et Singapour, SystemX a lancé depuis sa création en 2012, 36 projets de recherche (dont 24 en cours), impliquant une centaine de partenaires économiques et 32 laboratoires académiques, et compte 350 collaborateurs dont 140 ressources propres.

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This