Pour IC Insights, STMicroelectronics devrait rester aux portes du Top10 mondial des fabricants de semiconducteurs pour l’ensemble de l’année 2018, selon son classement qui inclut le fondeur TSMC. Mais pour IHS Markit qui exclut le fondeur de son Top10, ST occupe déjà le 10e rang mondial à l’issue du 3e trimestre 2018, selon IHS Markit.

Avec des ventes de 2522 M$, le fabricant de puces franco-italien a affiché une croissance séquentielle de 11,2%. Seuls Intel (+12,6%) e Qualcomm (+12,4%) ont fait mieux au 3e trimestre (voir illustration).

Au troisième trimestre, les ventes mondiales de semiconducteurs ont augmenté de 7,4% par rapport au 2e trimestre de 2018, atteignant un record de 129,8 milliards de dollars, selon IHS Markit. La croissance des semiconducteurs s’est produite dans tous les marchés d’application et dans toutes les régions du monde.

Samsung Electronics a continué de dominer le marché des semiconducteurs au troisième trimestre, avec une part de marché de 16,2%, suivi par Intel avec 14,5% et le SK Hynix avec 7,8%. Intel affiche la meilleure croissance séquentielle du trio (+12,6%), devant Samsung (+9,3%) et SK Hynix (+6,5%).

Le marché des circuits pour applications de communications sans fil a progressé de 12,3%, dépassant les taux de croissance des autres marchés applicatifs des semiconducteurs. Trois des cinq plus grandes entreprises du secteur sans fil sont des sociétés de mémoires. Grâce à l’intégration des puces modem d’Intel dans les iPhones de dernière génération, Intel, classé au sixième rang de ce secteur, a affiché un taux de croissance de 39% dans ce domaine, soit le taux de croissance séquentiel le plus élevé des dix principaux leaders du marché des circuits pour applications sans fil.

Le marché de l’informatique a continué de montrer de la vigueur, enregistrant une croissance séquentielle des ventes de puces de 6,8%, avec des effets positifs sur la croissance dans les mémoires et les microcomposants. Au cours des huit derniers trimestres, Samsung a gagné 3,8% de parts de marché dans ce domaine, tandis qu’Intel en a perdu 4,8%. Cependant, les revenus d’Intel dépassent encore de 58% les revenus de Samsung sur ce créneau. Ensemble, Intel et Samsung représentent désormais plus de la moitié (52%) du marché des circuits pour le traitement de données.

Les ventes mondiales de mémoires ont continué de progresser de façon séquentielle au troisième trimestre, atteignant 45,1 milliards de dollars, soit le dixième trimestre de hausse de suite. La forte croissance dans cette catégorie est principalement due à la densité de mémoire plus élevée dans le stockage et à la sortie de nouveaux téléphones mobiles.