Carlo Bozotti partira à la retraite en ayant déjà récolté les fruits du redressement et du plan de transformation qu’il a mis en place chez  STMicroelectronics. Sans produire de mémoires, ST est parvenu à une croissance de son chiffre d’affaires annuel de 19,7%, à 8,35 milliards de dollars, soit largement plus que le marché hors mémoires. Une performance qui s’est accélérée au 4e trimestre, avec une progression de ses ventes de 15,5% en trois mois et de 32,6% sur un an, à 2,47 milliards de dollars.

« Cette excellente année a été également marquée par le 30e anniversaire de la création de ST. Nous célébrons cette étape avec un leadership solide pour nos produits dédiés à l’Internet des objets, aux smartphones, aux applications industrielles et de conduite intelligente (smart driving), avec une position de marché solide chez nos grands clients et dans la distribution, une équipe internationale d’employés engagés, une performance financière durable et un rendement du capital investi parmi les meilleurs de notre industrie », se félicite Carlo Bozotti, qui laisse une entreprise en ordre de marche à son successeur, Jean-Marc Chéry.

« Nous avons terminé l’année 2017 avec une très forte croissance du chiffre d’affaires et une amélioration significative de notre rentabilité opérationnelle et de notre résultat net. En 2018, notre objectif est de tirer parti de ces réalisations pour continuer à mener une croissance durable et rentable grâce à notre leadership en matière de produits », commente Carlo Bozotti.

ST anticipe une baisse séquentielle des ventes de 10% au 1er trimestre 2018

ST continue ainsi de voir une demande solide dans tous les Groupes Produits et toutes les zones géographiques. Au premier trimestre 2018, le fabricant anticipe une dynamique supérieure à la saisonnalité pour les applications de Smart Driving et l’Internet des objets, et la dynamique saisonnière défavorable pour les applications liées au smartphone. Compte tenu de ces éléments et de la croissance du chiffre d’affaires bien plus élevée que prévu enregistrée au quatrième trimestre 2017, ST prévoit une baisse séquentielle de son chiffre d’affaires d’environ 10% au premier trimestre 2018, représentant une croissance par rapport au premier trimestre 2017 d’environ 22% au point médian de la fourchette de prévisions. La marge brute devrait s’établir à environ 39,5%, à plus ou moins 2.0 points de pourcentage.

« Pour accompagner le mix de produits que nous anticipons et alimenter la forte croissance de notre chiffre d’affaires au deuxième semestre 2018 par rapport au premier semestre, nous envisageons d’investir cette année de 1,0 à 1,1 milliard de dollars environ », poursuit le dirigeant. En 2017, les dépenses d’investissement après déduction des produits de cession ont été respectivement de 407 millions de dollars au quatrième trimestre et à 1,30 milliard de dollars pour l’année. Les dépenses d’investissement après déduction des produits de cession s’élevaient à 607 millions de dollars en 2016.

Une croissance solide dans tous les Groupes Produits et toutes les zones géographiques en 2017

Le chiffre d’affaires net de l’exercice 2017 a augmenté de 19,7% à 8,35 milliards de dollars, contre 6,97 milliards de dollars en 2016. En variation annuelle, le chiffre d’affaires a progressé de 43,1% dans la région Asie-Pacifique, de 21,5% dans la région EMEA et de 8,0% dans la région Amériques.

Par Groupe Produits, le chiffre d’affaires pour l’année 2017 du groupe AMS (Produits analogiques, MEMS et Capteurs) enregistre une hausse de 41,4%, à 2613 M€, tirée par une croissance à trois chiffres des produits Imaging et une forte croissance des produits analogiques et MEMS. Le chiffre d’affaires du groupe MDG (Microcontrôleurs et Circuits intégrés numériques) a augmenté de 15,8% par rapport à 2016, à 2646 M€, grâce à une forte croissance des microcontrôleurs multi-usages, partiellement compensée par une baisse du chiffre d’affaires des produits en cours d’arrêt. Le chiffre d’affaires du groupe ADG (Produits automobiles et discrets) a progressé de 8,8%, à 3059 M€, grâce à la croissance des ventes de produits automobiles et discrets.

La marge brute de 2017 s’élève à 3,27 milliards de dollars pour l’exercice 2017. Elle s’est améliorée de 400 points de base pour atteindre 39,2% contre 35,2% pour l’année 2016. La marge brute de 2017 a bénéficié notamment d’efficiences opérationnelles, d’une amélioration du mix-produits et de la charge des usines, partiellement compensées par des pressions normales sur les prix.

Le résultat d’exploitation de 2017 ressort à 993 millions de dollars, soit une amélioration de 779 millions de dollars par rapport à 2016. Le résultat net publié au titre de l’exercice 2017 s’établit à 802 millions de dollars, à comparer à un résultat net de 165 millions de dollars pour l’année 2016.

Un excellent 4e trimestre

Le chiffre d’affaires net du quatrième trimestre a augmenté de 15,5% en base séquentielle, mieux que la performance saisonnière habituelle. Cette amélioration provient principalement d’un chiffre d’affaires plus élevé que prévu dans les produits Imaging et les microcontrôleurs. En base séquentielle, le chiffre d’affaires du groupe AMS (Produits analogiques, MEMS et Capteurs) affiche une progression de 37,4%, tiré par la Division Produits Imaging qui a enregistré une croissance séquentielle à trois chiffres. Le chiffre d’affaires du Groupe ADG (Produits automobiles et Discrets) est en hausse de 5,9%, et celui du Groupe MDG (Microcontrôleurs et Circuits intégrés numériques) a augmenté de 5,6%.

En variation annuelle, le chiffre d’affaires net du quatrième trimestre a progressé de 32,6%, tiré par une croissance à deux chiffres dans tous les Groupes Produits avec une forte dynamique des nouveaux produits. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe AMS (Produits analogiques, MEMS et Capteurs) a augmenté de 70,1% par rapport au quatrième trimestre 2016 grâce à une croissance à trois chiffres des produits Imaging, une reprise marquée des ventes de produits analogiques et une croissance solide des MEMS. Au quatrième trimestre 2017, le chiffre d’affaires du Groupe MDG (Microcontrôleurs et circuits intégrés numériques) affiche une hausse de 21,4% par rapport au quatrième trimestre 2016 consécutive à une très forte croissance des ventes de microcontrôleurs multi-usages, en partie compensée par une diminution des ventes dans les activités en cours d’arrêt. Le chiffre d’affaires du Groupe ADG (Produits automobiles et discrets) a augmenté de 14,6% au quatrième trimestre 2017 par rapport au quatrième trimestre 2016 grâce à de solides résultats des produits automobiles comme des produits discrets de puissance.