VIPress.net

ST gagne trois places dans le classement final du Top10 2018 de Gartner

Le marché mondial des semiconducteurs aura finalement atteint 474,6 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 12,5% par rapport à 2017, selon le bilan définitif de Gartner. Les revenus combinés des 10 principaux fournisseurs de semiconducteurs ont ainsi augmenté de 16,3% en 2018 et représentaient 58,9% du marché. La croissance des autres fabricants de puces n’a pas dépassé 7,5%, soutient Gartner.

L’Europe place deux champions dans les dix premiers fabricants mondiaux de semiconducteurs hors fondeurs. STMicroelectronics gagne finalement trois places pour figurer au 8e rang mondial, tandis que le Néerlandais NXP conserve le numéro 10 mondial. Par rapport à 2017, Toshiba sort du classement préliminaire du Top10 de Gartner, ce qui peut sembler abusif, car son partenaire dans les mémoires flash NAND Western Digital y reste. D’autant que Toshiba a conservé 40,2% de Toshiba Memory.

La croissance du marché mondial des semiconducteurs en 2018 a été plus faible que celle de l’année précédente (+21,9%) en raison du ralentissement de la croissance du marché des mémoires, qui a atteint 24,9%, contre +61,8% en 2017. Les mémoires ont encore renforcé leur position de première famille de semiconducteurs, représentant 34,3% du total du marché, contre 31% en 2017. Cela été rendu possible par les augmentations des prix de vente moyens des Drams pour la majeure partie de 2018. Cependant, les prix moyens ont commencé à baisser au quatrième trimestre et cela se poursuivra pendant la majeure partie de 2019, en raison d’une offre excédentaire, assure Gartner.

Dans ce contexte, Samsung Electronics a renforcé son avance en tant que premier fournisseur de semiconducteurs en raison de l’essor du marché des mémoires Drams. Actuellement, 88% des revenus de la société proviennent des ventes de mémoires. « L’avance de Samsung est littéralement construite sur du sable, sous forme de silicium de mémoire, et ces sables mouvants en 2019 vont presque certainement conduire Samsung à perdre sa couronne de numéro 1 au profit d’Intel en 2019 », s’avance le cabinet d’études.

Le chiffre d’affaires d’Intel en semiconducteurs a augmenté de 12,9% par rapport à 2017, malgré les retards dans l’introduction du processus de fabrication 10 nm et une situation de pénurie pour son offre de processeurs d’entrée de gamme au second semestre 2018. SK Hynix a enregistré la plus forte croissance parmi les 10 plus grands fournisseurs mondiaux de semiconducteurs avec une augmentation de 37,4% en 2018.

La deuxième catégorie de semiconducteurs en importance – les circuits dédiés à une application (ASSP) – n’a enregistré qu’une croissance de 5,1% en raison d’un marché en perte de vitesse pour les smartphones, combiné à un marché en baisse pour les tablettes. Les fournisseurs qui comptent beaucoup sur ces marchés finaux pour vendre des processeurs d’application, des modems et d’autres composants ont souvent constaté une baisse de leurs revenus des semiconducteurs. Les principaux fournisseurs dans ces domaines, y compris Qualcomm et MediaTek, se développent de manière agressive sur des marchés adjacents offrant de meilleures perspectives de croissance, notamment les applications de l’automobile et de l’Internet des objets (IoT). Toutefois, à l’instar du marché saturé des ordinateurs personnels, un marché mature des smartphones devrait continuer de poser problème en 2019 pour les entreprises très exposées, prévient Gartner.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This