VIPress.net

ST et l’IM2NP créent un laboratoire pour les composants haute fiabilité

STMicroelectronics et l’Institut Matériaux Microélectronique et Nanosciences de Provence – IM2NP (CNRS/Aix-Marseille Université/Université de Toulon/ISEN) créent un laboratoire de recherche commun pour développer de nouvelles générations de composants électroniques ultra-miniaturisés à très haut niveau de fiabilité.

reer-090715Baptisé « Laboratoire Commun REER » pour « Effets des Radiations et Fiabilité Electrique » (Radiations Effects and Electrical Reliability), cette structure de recherche hors murs rassemblera des équipes de l’IM2NP implantées sur Marseille et Toulon avec les ingénieurs spécialistes de STMicroelectronics du site de Crolles.

Le programme scientifique du laboratoire commun REER est défini autour de deux axes de recherche principaux : l’effet des radiations sur les circuits numériques nanométriques et la fiabilité électrique des technologies CMOS nanométriques. Ces axes de recherche sont au cœur des préoccupations de STMicroelectronics pour produire des circuits intégrés à très haut niveau de fiabilité dans l’automobile, les réseaux de haute fiabilité, le médical ou encore le spatial et la sécurité.

« Pour de telles applications, les contraintes internes aux composants électroniques (champs électriques, contraintes mécaniques, température) ou certaines contraintes externes (notamment le rayonnement de particules qu’il soit d’origine naturelle ou artificielle) sont d’une sévérité accrue pour les générations actuelles ou futures de circuits intégrés. Il faut donc pouvoir les caractériser, les modéliser et les simuler correctement pour pouvoir prédire et limiter leurs effets, ce qui est précisément l’un des objectifs clés des travaux du laboratoire commun », expliquent les deux partenaires.

Par ailleurs, de nombreux défis et verrous technologiques apparaissent pour les futures technologies nanoélectroniques Les thématiques de recherche du laboratoire commun s’étendent ainsi des aspects les plus fondamentaux à l’échelle atomique jusqu’aux systèmes en passant par les problématiques matériaux, la physique des dispositifs et la conception de circuits robustes.

Enfin, ces travaux concernent les technologies microélectroniques 28 nm et en-deçà, notamment la filière industrielle FD-SOI (Fully-Depleted Silicon-on-Insulator) développée par STMicroelectronics sur son site de Crolles.

L’Im2np est une unité mixte de recherche du Centre national de la recherche scientifique, d’Aix-Marseille Université, de l’Université de Toulon et de l’Institut Supérieur d’Electronique et du Numérique (ISEN). Il est rattaché à trois instituts du CNRS : l’institut de physique, l’institut de chimie et l’institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes. Regroupant plus de 340 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants et post-doctorants, l’Im2np rassemble les compétences nécessaires à la recherche et à l’enseignement en sciences des matériaux, microélectronique et nanosciences.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This