Sofradir et sa filiale Ulis annoncent qu’elles fusionnent et prennent le nom de Lynred. Lynred a été créé pour répondre à la demande émanant des marchés de l’aérospatial, de la défense, de l’industrie et grand public qui recherchent une société offrant une gamme complète de produits infrarouges.

Implanté à Veurey-Voroize, près de Grenoble, l’entreprise, dont Safran et Thales sont actionnaires à parts égales (50/50), atteint ainsi la taille critique nécessaire pour raccourcir les délais de mise sur le marché de ses nouveaux produits. L’entité américaine de l’entreprise conserve le statut de filiale et s’appellera désormais Lynred USA. Créé en 1986, Sofradir emploie 740 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 127 millions d’euros en 2018. Sa filiale Ulis, créé en 2002, emploie 240 personnes pour un chiffre d’affaires de 92 millions d’euros. Sous sa nouvelle identité de marque et forte de ses 1000 collaborateurs, Lynred proposera au niveau mondial une vaste gamme de produits IR de haute technologie.

« Lynred arrive avec une vision neuve sur un secteur de plus en plus concurrentiel, qui a vu le nombre de ses acteurs doubler ces cinq dernières années », souligne Jean-François Delepau, président de Lynred. « Nous sommes le leader européen en matière de technologies infrarouges. Lynred augmente notre force de frappe en R&D et notre visibilité dans l’écosystème de l’IR. Grâce à l’implication de nos collaborateurs dans la création de Lynred et au soutien toujours plus marqué de nos partenaires, nous serons en mesure d’offrir à nos clients des solutions encore plus attrayante ».

Le marché des systèmes militaires d’imagerie infrarouge est estimé à 8,5 milliards de dollars en 2018 (environ 7,6 milliards d’euros) et devrait atteindre 14 milliards de dollars (environ 12,5 milliards d’euros) en 2023, selon Maxtech International. Quant au marché des caméras pour applications industrielles et grand public, il pourrait passer de 2,9 milliards de dollars (environ 2,6 milliards d’euros) à 4,1 milliards de dollars sur la même période (environ 3,7 milliards d’euros), selon Yole Développement. Cela représente une croissance potentielle annuelle allant jusqu’à 10% dans le domaine des caméras et des systèmes.

Impliqué dans le programme Nano2022

Les 150 millions d’euros (167,4 millions de dollars) investis dans le projet Nano2022 vont permettre à Lynred de développer ses prochaines générations de détecteurs infrarouges sur les cinq années à venir. Ces nouveaux dispositifs IR seront conçus pour répondre aux besoins en matière de systèmes autonomes pour bâtiments intelligents (gestion des espaces de travail, efficacité énergétique), de sécurité routière et de confort de l’habitacle des véhicules.

Ces développements vont également porter sur les détecteurs infrarouges de très grand format nécessaires pour les observations astronomiques et spatiales ainsi que sur des détecteurs compacts et légers qui peuvent être intégrés dans des dispositifs portables et des drones.

Lynred et spécialisé dans le développement et la production de technologies infrarouges pour les marchés aérospatial, militaire, industriel ainsi que grand public. Son catalogue de détecteurs infrarouges couvre l’intégralité du spectre électromagnétique du proche au lointain infrarouge. Ses produits sont au cœur de nombreux programmes et applications militaires. Ces détecteurs IR sont les composants clés de grandes marques commerciales d’équipements d’imagerie thermique vendus en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. L’entreprise est le leader européen des détecteurs IR déployés dans l’espace.