Schneider Electric, spécialiste de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, annonce le lancement de Schneider Electric Ventures pour identifier, développer et soutenir les innovations qui contribueront au développement durable et à l’efficacité énergétique dans le futur.

Schneider Electric s’engage à investir entre 300 et 500 millions d’euros dans les années à venir dans des projets d’incubation, des partenariats avec des entrepreneurs et des fonds spécialisés. Le groupe étudie ainsi les idées d’ingénieurs et d’entrepreneurs désireux de concrétiser leurs projets. Plusieurs projets majeurs sont en voie de développement et sur le point d’être concrétisés.

L’innovation est un prérequis fondamental pour une croissance durable. Au-delà de la nécessité de trouver des solutions pour protéger l’environnement, les entreprises doivent répondre à la croissance ininterrompue de la demande énergétique mondiale, adapter leurs équipements à un écosystème industriel hyperconnecté et se conformer à une réglementation toujours plus stricte, analyse le groupe français.

Schneider Electric consacre déjà 1 milliard d’euros par an à la R&D et EcoStruxure, son architecture et plateforme de système ouverte, interopérable et compatible IoT (Internet des Objets) se veut à la pointe de la gestion intelligente de l’énergie et des automatismes.

La mission de Schneider Electric Ventures est d’identifier, développer et soutenir des entreprises et des entrepreneurs dont les innovations transformeront notre façon de vivre et de travailler, de produire et de consommer de l’énergie, de gérer nos bâtiments et nos usines.

Schneider Electric Ventures soutient l’innovation à travers l’investissement, l’incubation de projets, ainsi que les partenariats.

Plusieurs projets majeurs ont déjà été développés par Schneider Electric Ventures, à l’instar d’eIQ Mobility, un essaimage de l’incubateur de Schneider Electric qui accélère le développement à grande échelle de la mobilité électrique en proposant une flotte de véhicules électriques en modèle « as a service » pour les grandes entreprises.

En s’appuyant sur différents véhicules financiers, Schneider Electric a également investi dans six entreprises :

  • Sense, leader dans le domaine des technologies de demande de charge
  • Element Analytics, un spécialiste de l’analyse big data pour l’industrie
  • Habiteo, un spécialiste de la 3D pour la construction neuve résidentielle
  • QMerit, le “Uber” des fournisseurs et des services MRO
  • KGS, un moteur prédictif pour la maintenance just in time (JIT)
  • Claroty, spécialiste de la cybersécurité pour les réseaux d’OT industriels

« Les investissements que nous avons réalisés et les entreprises que nous avons incubées jusqu’à présent sont au cœur de la vision de Schneider Electric pour le futur, a déclaré Heriberto Diarte, directeur de l’Open Innovation et Ventures de Schneider Electric. Les technologies et services innovants dans lesquels nous investissons contribueront fortement à créer un monde plus connecté, vert, efficace et durable ».