Samsung a annoncé le 8 août dernier son intention d’investir 25 000 milliards de wons (19,4 milliards d’euros) au cours des trois prochaines années, principalement via Samsung Electronics dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA), de la 5G, des composants électroniques pour l’automobile et des produits biopharmaceutiques.

Samsung justifie ces priorités car il s’attend à ce que les innovations générées par l’intelligence artificielle conduisent à une transformation en profondeur de notre monde, tandis que la technologie de télécommunication 5G créera de nouvelles opportunités dans la conduite autonome, l’Internet des objets et la robotique. Dans l’automobile, Samsung ambitionne de devenir un leader des composants électroniques pour les futures voitures, tels que les systèmes sur puce pour la conduite autonome, en utilisant son leadership dans les technologies des semiconducteurs, des télécommunications et de l’affichage.

Ce plan de dépenses liées aux activités de croissance futures, s’inscrit dans un programme d’investissement total de 180 000 milliards de wons (140 milliards d’euros) au cours des trois prochaines années. Le montant comprend les investissements industriels et les dépenses de R&D. 130 000 milliards de wons seront dépensés en Corée.

Dans le secteur des semiconducteurs, Samsung développera ses investissements dans des centres de production, notamment à Pyeongtaek, afin de conserver son leadership technologique mondial et de répondre aux nouvelles demandes d’applications en IA, 5G, centres de données et électronique automobile.

Avec ce nouvel investissement, Samsung prévoit créer 40 000 nouveaux emplois au cours des trois prochaines années. Cela comprend la création de 20 000 nouveaux emplois supplémentaires en plus des plans d’embauche précédents.