Saft forme une alliance avec plusieurs partenaires européens dont le Belge Solvay, les Allemands Manz et Siemens, pour lancer un programme de recherche, de développement et d’industrialisation, qui ouvre la voie à une nouvelle génération de batteries lithium-ion à haute densité énergétique et « tout solide ». Il vise tous les segments de marché : électromobilité (voitures électriques, bus électriques, secteur ferroviaire, secteur maritime, aéronautique), stockage d’énergie (SSE) et industries spécialisées.

Ces batteries de nouvelle génération devront être plus performantes, moins onéreuses et plus sûres que les batteries Li-ion actuelles. Intégrées à leur environnement système et dotées de fonctions et d’interfaces numérisées, elles seront conçues en collaboration avec de grands fournisseurs de matériaux.

En cas de succès du développement, l’étape suivante consisterait à travailler, avec des partenaires industriels, à l’élaboration de nouveaux procédés de fabrication et à l’industrialisation des cellules et systèmes. Ce processus pourrait aboutir à un bloc de production évolutif d’1 GWh de capacité.

« Saft affiche 100 ans d’expérience en recherche, développement et fabrication de cellules et batteries industrielles ultra performantes, dont plus de 25 dans la technologie lithium-ion », déclare Ghislain Lescuyer, directeur général de Saft. « Ce programme a pour ambition de créer la batterie du futur et, dès que le développement de la technologie « tout solide » aura abouti, l’industrialisation de blocs évolutifs d’une capacité d’1 GWh sera lancé. Les batteries sont au cœur de la révolution technologique actuelle. Leur développement et leur production jouent un rôle stratégique dans la transition en cours vers la mobilité propre et les systèmes d’énergie respectueux de l’environnement », ajoute-t-il.

Plusieurs grandes entreprises européennes reconnues dans leur domaine de compétences se sont engagées pour travailler aux côtés de Saft dans les secteurs des matériaux, des équipements et de la numérisation des process industriels. Solvay, dont le siège social est en Belgique, est une entreprise d’envergure mondiale spécialisée dans la chimie et les matériaux ; elle apporte sa grande expertise dans les solutions polymères et électrolytes. Manz, dont le siège est en Allemagne, est le spécialiste européen des équipements pour cellules de batteries et assemblage de modules. Siemens est un acteur technologique mondial qui équipe les sites de production de l’Industrie 4.0 en logiciels et solutions d’automatisation. D’autres leaders européens qui travaillent dans les secteurs des matières actives pour électrodes et l’intégration des systèmes figurent également parmi les partenaires.

Au sein de cette Alliance ouverte à d’autres accords ou partenariats, les entreprises travailleront ensemble, ces sept prochaines années, à la concrétisation de cette ambition commune. Au fil des différentes phases du projet, le groupe fondateur de l’Alliance s’associera à des établissements d’enseignement supérieur, des centres de recherche, des PME, des clients et d’autres entités, pour tirer parti de la vaste expertise déjà accumulée à travers l’Europe.

Les soutiens réglementaires et financiers des autorités européennes et nationales seront indispensables au développement de cette Alliance et à ce nouveau leadership technologique européen.

Saft, filiale à 100 % du groupe Total, est le spécialiste des batteries de haute technologie pour l’industrie, de la conception et du développement à la production, de la personnalisation à la fourniture de services.