A l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, Safran a annoncé la signature d’un accord pour l’acquisition des activités Actionneurs de commandes de vols, Equipements de cockpit et Produits spéciaux de Rockwell Collins.

Ces activités viendraient enrichir les portefeuilles d’activités de Safran Electronics & Defense et de Zodiac Aerospace (Aerosystems) dans le domaine des actionneurs électriques et des commandes de vol. Elles permettraient notamment aux activités concernées de Safran Electronic & Defense et Zodiac Aerospace d’accroître leur taille critique dans ces domaines et à terme, de renforcer leur compétitivité.

L’acquisition, qui est soumise aux autorisations réglementaires et doit remplir les autres conditions habituellement exigées, devrait être finalisée au premier semestre 2019.

Cette opération s’inscrit dans le programme de cession lié au rachat de Rockwell Collins par United Technologies (UTC) dans le secteur aérospatial. En mai dernier, la Commission européenne avait en effet autorisé sous condition ce rachat en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations. La décision était subordonnée à la cession d’activités dans le domaine des actionneurs, des commandes de vol, des systèmes de protection contre le givrage et des circuits oxygène.

Safran relève ses objectifs annuels

Le chiffre d’affaires de Safran au 1er semestre 2018 s’élève à 9506 M€ (y compris la contribution de quatre mois de 1516 M€ de Zodiac Aerospace) en hausse de 23,9%, par rapport à la même période de l’année dernière. À périmètre constant, la croissance du chiffre d’affaires ressort à 4,3%. Sur une base organique, le chiffre d’affaires augmente de 10,1%, porté par la croissance de toutes les activités. Au 1er semestre 2018, Safran affiche un résultat opérationnel courant de 1386 M€, en hausse de 32,6 % par rapport aux 1045 M€ du 1er semestre 2017. Cette augmentation intègre notamment la contribution de 129 M€ de quatre mois de Zodiac Aerospace, ainsi que l’effet de change positif de 79 M€. Le résultat net ajusté (part du groupe) est de 932 M€, comparé à un résultat net ajusté (part du groupe) des activités poursuivies de 716 M€ au 1er semestre 2017.

Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, a déclaré : « Au 1er semestre 2018, nous avons réalisé une performance très solide marquée par une croissance de toutes les activités de Safran. Confiants quant à la poursuite de cette très bonne performance de nos activités de propulsion, d’equipements aéronautiques et de défense, nous avons relevé de façon significative les perspectives pour l’exercice 2018. Par ailleurs, le plan d’intégration de Zodiac Aerospace est en cours et produira progressivement les résultats escomptés. Sur le plan opérationnel, la montée en cadence de la production des moteurs LEAP se poursuit et notre objectif demeure de livrer environ 1 100 moteurs à la fin de cette année ».

Safran prévoit que la forte dynamique du 1er semestre 2018 dans les activités de propulsion, d’équipements aéronautiques et de défense se poursuivra au 2e semestre. En conséquence, Safran relève ses perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2018. Le groupe prévoit ainsi une croissance organique du chiffre d’affaires ajusté de 7% à 9% (précédemment « dans le haut de la fourchette de 2% à 4% »), ainsi qu’une croissance du résultat opérationnel courant ajusté d’environ 20% (précédemment « dans le haut de la fourchette de 7% à 10% »).