Globalement, les 50 premiers sous-traitants mondiaux ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 333 milliards de dollars en 2018, en hausse de 10,9% par rapport aux 301 milliards de 2017, selon le classement annuel établi par Manufacturing Market Insider (MMI). Comme en 2017, 12 sous-traitants européens dont quatre groupes français (dans l’ordre AsteelFlash, All Circuits, éolane, Lacroix Electronics) figurent dans le Top 50.

Les dix premiers sous-traitants mondiaux ont été dans l’ordre : Hon Hai Precision Industry (Foxconn), Pegatron, Flex, Jabil, Sanmina, Wistron, Celestica, New Kinpo Group, Universal Scientific Industrial et Plexus. Soit quatre Taïwanais (Hon Hai, Pegatron, Wistron et New Kinpo Group), trois Américains (Jabil, Sanmina, Plexus), une entreprise avec son siège à Singapour (Flex), un Canadien (Celestica) et un Chinois (Universal Scientific Industrial).

Rappel du classement 2017 : Hon Hai, Pegatron, Flex, Jabil, Wistron, Sanmina, Celestica, New Kinpo Group, Universal Scientific Industrial et Venture.

Le Taïwanais Foxconn, premier sous-traitant mondial, a vu ses ventes progresser de 10,8% en 2018. Sans lui, les ventes des sous-traitants du Top50 auraient progressé que de 11%, souligne MMI. Les performances des dix premiers sous-traitants s’échelonnent de -0,7% (Wistron) à +17,8% (Jabil).

L’Allemand Zollner Elektronik reste le premier européen classé en 2018, et conserve sa place par rapport à 2017 pour figurer au 14e rang mondial. Parmi les Européens, il devance le Français AsteelFlash, qui obtient le 21e rang mondial (23e en 2017). All Circuits (44e sous-traitant mondial contre 41e), éolane (45e sous-traitant mondial contre 39e en 2017), et Lacroix Electronics (46e contre 45e) complètent la présence française dans le classement des 50 premiers sous-traitants mondiaux.

Classement des sous-traitants européens dans le Top50 mondial en 2018

Classement complet

Plus d’infos sur Manufacturing Market Insider