Protoelectronique, un spécialiste en prototypage rapide de cartes électroniques assemblées, a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros en croissance de 42%. L’entreprise compte plus de 1200 clients et 9000 concepteurs de prototypes inscrits sur sa plateforme depuis son lancement en 2014.

Cette forte croissance s’explique notamment par le fort développement des ventes réalisées à l’international (38% du CA) et la montée en puissance des investissements effectués par les entreprises pour mener à bien leur transformation numérique.

« L’installation de nos bureaux en Europe accompagne le fort besoin en prototypage rapide de circuits imprimés assemblés. Protoelectronique investit constamment pour proposer à ses clients la meilleure qualité possible. Nous gardons l’ambition et la capacité de viser un chiffre d’affaires consolidé à 10 M€ d’ici 2022 et prévoyons un équilibre des ventes réalisées entre la France et l’export d’ici un an », précise Damien Rossignon, CEO de Protoelectronique.

La progression constante en Allemagne et en Italie ainsi que la récente installation de la société en Angleterre et en Espagne confortent son expansion en Europe. Le service client est assuré pour chaque pays par des équipes locales pour une meilleure réactivité et une disponibilité immédiate.

Protoelectronique rappelle qu’elle fut le premier à repenser l’activité du prototypage de cartes électroniques assemblées et à avoir numérisé ses processus. Conçue pour la fabrication de prototypes de cartes électroniques câblées en ligne, la plateforme permet aux concepteurs d’avoir un devis en ligne réalisé en 10 minutes et de recevoir leurs prototypes à partir de cinq jours ouvrés.

Après avoir recruté 12 personnes en 2018 et investi plus de 400 000 euros pour faire évoluer sa plateforme, Protoelectronique compte poursuivre cette dynamique pour accompagner sa croissance. Rappelons que Protoelectronique a été créé en tant que département du sous-traitant Altrics, avant de prendre son indépendance et de devenir une société à part entière au printemps 2016.