Doris Hsu, présidente de GlobalWafers, annonce dans les colonnes de DigiTimes que les prix des tranches de silicium devraient augmenter de 20% en 2018 par rapport à leur niveau de fin d’année 2017 en raison d’une offre restreinte et d’une forte demande. Une prévision qui vient confirmer l’étude de DigiTimes Research, -le cabinet d’études du groupe de presse taïwanais DigiTimes-, sur la flambée des prix tranches de silicium de 300 mm que nous avions relayée en novembre dernier.

Pour Doris Hsu, ce sont surtout pour les tranches de 300 mm de diamètre que les risques de pénurie seront les plus criants. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la détente sur les prix et les délais d’approvisionnement en semiconducteurs.

Le Taïwanais GlobalWafers, l’un des cinq principaux fournisseurs mondiaux de tranches de silicium, a ainsi reçu des commandes occupant toute sa capacité de production jusqu’en 2018 et ses 16 usines dans le monde devront fonctionner 365 jours par an, avance sa présidente qui ajoute que l’entreprise va augmenter ses capacités de production de 7% cette année.

Cinq groupes dominent le marché des tranches de silicium : le Japonais Shin-Etsu Chemical, suivi de son compatriote Sumco, du taïwanais GlobalWafers, de l’Allemand Siltronic et du Coréen SK Siltron. A eux cinq, ils contrôlent 90% de la production de tranches de silicium, selon DigiTimes Research.