408 millions de smartphones ont été vendus au 4e trimestre 2017, soit un recul de 5,6% par rapport aux livraisons du 4e trimestre 2016, selon Gartner. Pour le cabinet d’études qui analyse ce marché depuis 2004, il s’agit de la première baisse sur un an pour les ventes de trimestrielles de smartphones.

Selon Gartner, ce recul historique s’explique par des changements dans les habitudes de consommation (cycle de remplacement des smartphones qui s’allonge ; préférence d’achats vers des modèles de qualité que l’on garde plus longtemps, plutôt que des modèles low cost, etc.). S’y ajoutent des problèmes d’approvisionnements en composants, qui ont notamment pénalisé la production de l’iPhone X d’Apple. Au total, les ventes  d’iPhones au 4e trimestre ont ainsi reculé de 5% sur un an (à comparer à -3,6% pour Samsung).

Pour l’ensemble de l’année, les ventes de smartphones ont toutefois représenté 1,5 milliard d’unités, en progression de 2,7% par rapport à 2016. 85,9% étaient des modèles Android (+1,1 point par rapport à 2016) et 14% des iPhones (contre 14,4% en 2016). Ce qui ne laisse que 0,1% (soit 1,5 million de terminaux) pour les autres OS type Windows Phone.