VIPress.net

Premier recul annuel des ventes mensuelles de semiconducteurs depuis juillet 2016

Le vent tourne. Pour la première fois depuis juillet 2016, les ventes mensuelles de semiconducteurs ont été inférieures à celles du même mois de l’année précédente. Les ventes mondiales de semiconducteurs ont en effet atteint 35,5 milliards de dollars en janvier 2019, soit une diminution de 5,7% par rapport à janvier 2018 et un recul de 7,2% par rapport à décembre 2018, selon les statistiques du WSTS.

« Après des ventes record au cours des trois dernières années, atteignant 469 milliards de dollars en 2018, il semble évident que le marché mondial connaît une période de ralentissement. Les perspectives à long terme restent toutefois prometteuses, en raison du contenu toujours croissant des semiconducteurs dans les produits grand public et de futurs relais de croissance tels que l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, l’Internet des objets, la 5G et les réseaux de communication de la prochaine génération », commente John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs.

Par rapport à janvier 2018, les ventes, exprimées en dollars, ont diminué dans toutes les régions du monde sauf en Europe où elles ont progressé de 0,2%, à 3,41 milliards de dollars. Elles ont reculé de 15,3% sur le continent américain (à 7,31 milliards), de 3,2% en Chine (à 11,63 milliards), de 3,8% dans le reste de la zone Asie-Pacifique (à 9,96 milliards) et autres et de 1,5% au Japon (à 3,16 milliards).

Par rapport à décembre 2018, les ventes ont diminué sur tous les marchés régionaux : Europe (-1,5%), Asie Pacifique et autre (-3,6%), Japon (-4,7%), Chine (-8,5%) et Amériques (-13%).

A l’heure de publication de l’article, nous n’avions pas encore reçu les statistiques en euros du marché européen fournies par l’ESIA.

Vers une baisse de 3% du marché en 2019 à cause des mémoires

Le WSTS, l’organisation professionnelle des fabricants de semiconducteurs, table désormais pour l’ensemble de 2019 sur une baisse de 3% de la consommation mondiale de semiconducteurs, à 454,5 milliards de dollars, après les hausses respectives de 13,7% en 2018 (à 468,8 milliards) et de 21,6% de 2017. Le 27 novembre 2018, le WSTS tablait encore pour cette année sur une croissance de 2,6%.

Pour le WSTS, cette inversion tendance s’explique uniquement par la chute de 14,2% du marché des mémoires (à 135,6 milliards de dollars). Toutes les autres familles de produits devraient enregistrer une croissance même modeste. Les plus fortes hausses devraient concerner les capteurs (+4,1%) et les circuits analogiques (+3,9%).

Par régions, la consommation de semiconducteurs devrait reculer cette année de 5,8% sur le marché américain, de 0,3% en Europe (à 42,82 milliards de dollars), de 3% dans la zone Asie-Pacifique et croître de 1% au Japon.

Le WSTS table sur un retour à une croissance modeste pour 2020. Mais d’ici là…

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This