La start-up parisienne Chronocam, entreprise spécialisée dans le développement de capteurs de vision inspirés du modèle biologique et de solutions de vision artificielle, vient de se rebaptiser Prophesee. A cette occasion, elle annonce la clôture d’une tranche de financement de 19 millions de dollars. Ce financement porte à 40 millions de dollars les sommes levées par la start-up en tout juste trois ans.

Dirigée par un nouvel investisseur stratégique de l’industrie électronique grand public dont le nom n’a pas été dévoilé, le tour de table comprend également les investisseurs existants de Prophesee : 360 Capital Partners, Supernova Invest, iBionext, Intel Capital, Renault Group et Robert Bosch Venture Capital.

Ce financement constitue une validation supplémentaire de l’approche brevetée de l’entreprise visant à révolutionner la prochaine génération d’applications de vision industrielle, telles que les véhicules autonomes, les robots, l’automatisation industrielle et les appareils IoT. Cette nouvelle technologie permet aux caméras et aux capteurs pour la première fois de voir et d’analyser des événements infiniment rapides et éphémères, ainsi que de fonctionner efficacement dans des conditions difficiles comme des contrastes de lumière extrêmes. Les systèmes alimentés par Prophesee fonctionnent également à des niveaux record d’efficacité énergétique, permettant l’ubiquité et la portabilité des capteurs.

Cet apport de fonds lui permettra d’accélérer le développement et l’industrialisation de sa technologie. Les premières réalisations de la technologie Prophesee ont aidé au développement de la première rétine de silicium de qualité industrielle actuellement déployée pour rendre la vue aux aveugles.

Grâce à ses capacités de traitement de vision extrêmement rapides (jusqu’à 100 000 images par seconde), la technologie de Prophesee permet des performances inédites en temps réel, permettant aux machines de capturer des changements de scène impossibles jusque dans les systèmes de vision artificielle pour la robotique, l’automatisation industrielle et l’automobile. Sa plage dynamique élevée de plus de 120 dB permet aux systèmes de fonctionner et de s’adapter efficacement dans une gamme de conditions d’éclairage difficiles et changeantes.  La technologie établit une nouvelle norme en matière d’efficacité énergétique avec des caractéristiques de fonctionnement inférieures à 10 mW, ouvrant de nouveaux types d’applications pour les produits mobiles, wearables et la vision assistée à distance.

« Notre approche de la détection et du traitement de la vision a trouvé un écho favorable auprès de nos clients dans les secteurs de l’automobile, de l’industrie et de l’IoT, et la technologie continue d’obtenir des résultats impressionnants dans les exercices de benchmarking et de prototypage. Ce dernier tour de financement nous aidera à passer rapidement du développement technologique au déploiement sur le marché », a déclaré Luca Verre, co-fondateur et p-dg de Prophesee. « Avoir le soutien de nos investisseurs initiaux, plus un leader mondial dans l’électronique et les appareils grand public, renforce davantage notre stratégie et aidera Prophesee à gagner les nombreuses opportunités de marché que nous voyons », escompte-t-il.

Le siège de Prophesee se situe à Paris, avec des bureaux locaux au Japon et aux États-Unis. L’entreprise emploie une équipe de 60 ingénieurs et détient plus de 20 brevets internationaux.