Pour appréhender l’évolution de la pénurie de composants qui sévit depuis de longs mois, le SNESE a interrogé ses adhérents en leur soumettant 8 questions. Alors que les achats représentaient, fin 2017, 55% du chiffre d’affaires des sous-traitants et 46 % en avril, ils restent stables à 46% fin novembre.

Voici le détail de leurs réponses, la consultation ayant été réalisée du 19 au 28 novembre 2018 (entre parenthèses les résultats des précédentes enquêtes de juillet et avril 2018).

1 – Rencontrez-vous des problèmes d’approvisionnements de composants ?

OUI : 100% (100%) (100%)

2 – Rencontrez-vous des retards de livraison ?

96% (74%) (74%) des adhérents annoncent des délais pénalisant leur production. Une référence de composant non livrée dans le délai validé par l’accusé de réception de commande avec le fournisseur perturbant le planning de production et de facturation et dans certains cas entraînant une pénalité imposée par le client.

– de combien de semaines ?

  • 34% (32 %) (56%) annoncent des retards de livraison fréquents jusqu’à 26 semaines.
  • 44% (6%) (15%) annoncent des retards de livraison fréquents de 26 à 52 semaines.
  • 13% (32%) (10%) annoncent des retards de livraison supérieurs à 52 semaines.

3 – Evolution des stocks

91% (96%) des entreprises ont constaté une hausse de leurs stocks (composants et production non facturés)

  • Pour 74% (95%) d’entre elles, leurs stocks sont en progression à 20%
  • Pour 13% (95%) d’entre elles, leurs stocks sont en progression de plus de 20%

4 – Rencontrez-vous des problèmes de trésorerie ?

41% (42%) (44%) des entreprises annoncent avoir des problèmes de trésorerie.

5-Comment évoluent les délais de paiement clients ?

50% (80%) des entreprises constatent une augmentation, en moyenne de 24 jours.

6- Avez-vous des lignes de production à l’arrêt du fait de la crise de composants ?

53% (33%) (22%) des entreprises adhérentes déclarent avoir procédé à des arrêts de production.

7 – Avez-vous le sentiment que la crise s’aggrave ou s’atténue ?

  • 31 % des entreprises constatent une atténuation de la crise.
  • 63% (96%) (85%) des entreprises déclarent constater une aggravation de la situation.
  • 6% constatent une stabilisation.

8 – Rencontrez-vous des difficultés d’approvisionnement pour des produits connexes à la fabrication électronique (plasturgie, mécanique, tôlerie, etc.)

OUI : 38%

  • 62% des citations concernent la plasturgie, la tôlerie et la mécanique.
  • 23% citent les câbles.
  • 15% citent les ferrites et les PCB.