Les smartphones avec écran pliable s’affichent au Mobile World Congress à  Barcelone, notamment le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X. De plus en plus de fournisseurs leur emboîteront bientôt le pas avec leurs propres modèles avec écran pliable, mais 2019 ne sera pas l’année où les téléphones pliables deviendront des produits grand public, assure le cabinet d’études Canalys.

Ces smartphones resteront exclusivement des appareils ultra-luxueux et Canalys s’attend à ce que moins de 2 millions de téléphones pliables soient livrés dans le monde en 2019.

« Les téléphones pliables sont maintenant en production de volume, mais les fournisseurs ont fixé des attentes réalistes quant à leurs performances commerciales », a déclaré Nicole Peng, directrice principale de Canalys. « Samsung et Huawei représenteront la majorité des smartphones pliables livrés en 2019. Mais le nombre élevé de livraisons n’est pas leur priorité. L’objectif est de sensibiliser les consommateurs et chaque fournisseur veut prouver qu’il peut réaliser les plus grandes avancées technologiques avec ses nouveaux modèles industriels ».

Le coût de ces smartphones est le facteur clé qui entravera leur adoption , selon Canalys, qui sur ce point donne un avantage au modèle de Huawei dont l’écran pliable est placé à l’extérieur, contrairement au modèle de Samsung qui a été obligé d’inclure un deuxième écran à l’extérieur de son appareil. En 2019, les fournisseurs proposant des téléphones pliables devront garantir une excellente qualité et durabilité. Toutes considérations qui font que les problèmes de démarrage ou les ruptures précoces de la pliure gâcheront le facteur de forme pliable avant qu’il n’ait eu le temps de commencer, pronostique le cabinet d’études. A suivre.