Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’industrie mondiale des mémoires Drams a augmenté de 9% par rapport au trimestre précédent pour atteindre un nouveau record de 28 milliards de dollars, rapporte DRAMeXchange, une division de TrendForce. Cette croissance s’explique par la progression des ventes de Drams en nombre de bits et non plus par la hausse des prix, principale cause de la forte hausse des revenus de l’industrie des Drams depuis plus de deux ans.

Les prix sous contrat ont en effet commencé à baisser en octobre et continueront à baisser au dernier trimestre de 2018. En outre, les baisses de prix futures seront plutôt prononcées car le marché est entré dans un cycle d’offre excédentaire et connaît également des stocks élevés. Dans ce contexte, DRAMeXchange prévoit que la contraction des prix contractuels s’aggravera au 1er trimestre 2019. Ce contexte est généralement défavorable aux petits fabricants par rapport aux leaders que sont les Coréens Samsung et SK Hynix qui se sont accaparés 74,6% du marché des Drams au 3e trimestre et l’Américain Micron (21,1% du marché).

Parallèlement, le marché des mémoires flash NAND n’a progressé séquentiellement que de 4,4% au 3e trimestre, à 17 milliards de dollars, en raison d’une croissance de la demande moins élevée que prévu, souligne le cabinet d’études taïwanais. Pour DRAMeXchange, la production de mémoires flash NAND en nombre de bits a augmenté au 3e trimestre, les fournisseurs augmentant les rendements de leur production en flash NAND 3D à 64/72 couches. Mais la demande n’a toutefois pas encore rattrapé l’offre malgré la saisonnalité favorable des fêtes de fin d’année. La pénurie de processeurs Intel et les ventes moindres que prévu des nouveaux iPhones ont étouffé la croissance de la demande liée aux ordinateurs portables et aux smartphones. En outre, le différend commercial entre les États-Unis et la Chine a eu une influence négative sur l’ensemble du marché. Le marché des mémoires flash NAND étant excédentaire depuis le début de 2018, les prix sous contrat au 3e trimestre ont enregistré une baisse importante par rapport au trimestre précédent et le recul moyen des prix a été de 10 à 15%, explique le cabinet d’études taïwanais. Le marché des mémoires flash NAND devrait ainsi rester excédentaire au 4e trimestre, avec une baisse de prix plus prononcée, selon DRAMeXchange.