L’an passé, les ventes de semiconducteurs en Europe ont représenté 33,9 milliards d’euros, en progression de 14,7% par rapport à 2016, selon le bilan du WSTS rapporté par l’ESIA. Pour le seul mois de décembre, les ventes ont atteint 2863 M€, en baisse de 1,3% par rapport à novembre 2017 et en hausse de 10,2% par rapport à décembre 2016.

Exprimées en dollars, les ventes de décembre ont reculé de 1,6% par rapport au mois précédent, à 3371 M$, et ont été supérieures de 20,2% à celles de décembre 2016. Au total, le marché européen des semiconducteurs aura ainsi progressé de 17,1%, à 38,3 milliards de dollars, soit 4,5 points de moins que la croissance mondiale.

Selon le WSTS, la consommation mondiale a en effet atteint le niveau record de 412,2 milliards de dollars, soit 21,6% de plus que le précédent record de 2016. L’Europe fait ainsi mieux que le Japon dont le marché a progressé de 13,3% en dollars en 2013, mais moins bien que la zone Asie-Pacifique (+19,4% dont +22,2% pour le seul marché chinois). La croissance du marché américain aura été quant à elle de 35% !

Pour le mois de décembre, les ventes mondiales ont été tirées par les mémoires, les capteurs  et actionneurs, les circuits analogiques, les circuits logiques et les circuits dédiés, souligne l’organisation professionnelle.