Les ventes mondiales de semiconducteurs ont atteint 41,4 milliards de dollars pour le mois de novembre 2018, soit une augmentation de 9,8% par rapport à novembre 2017, mais un recul de 1,1% par rapport à octobre 2018, selon les statistiques mensuelles du WSTS.

« L’industrie mondiale des semiconducteurs continue d’afficher une forte augmentation de ses ventes d’une année à l’autre. Les ventes cumulées jusqu’en novembre ont dépassé les ventes annuelles de 2017, mais la croissance a quelque peu ralenti ces derniers mois », reconnaît John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs. Pour la première fois de l’année, la croissance mensuelle par rapport au même mois de l’année précédente est tombée sous la barre des 10%.

« Les ventes d’une année à l’autre ont augmenté en novembre sur tous les principaux marchés régionaux, le marché chinois se démarquant avec une croissance de 17%. Une croissance annuelle à deux chiffres est attendue pour 2018 une fois que les ventes de décembre auront été calculées, une croissance plus modeste étant prévue pour 2019 », ajoute-t-il.

Par rapport à novembre 2017, la plus forte hausse a en effet été enregistrée sur le marché chinois (+17,4%, à 13,97 milliards de dollars), devant le marché américain (+8,8%, à 9,54 milliards de dollars), l’Europe (+5,8%, à 3,62 milliards), le Japon (+5,6%, à 3,39 milliards). La région Asie-Pacifique hors Chine ferme la marche, avec une croissance de 4,4%, à 10,84 milliards.

Séquentiellement, les ventes de novembre ont progressé en dollars de 0,5% en Europe, de 0,4% au Japon et de 1,1% dans le reste de la zone Asie-Pacifique et autres. Elles ont reculé de 2,7% en Chine et de 2,2% sur le continent américain.

A l’heure de publication de cet article, les statistiques du marché européen en euros relayées par l’ESIA ne nous étaient pas encore parvenues.