Spécialiste américain des composants et sous-ensembles pour applications RF et hyper, M/A-COM Technology Solutions (MACOM) vient d’annoncer la signature d’un accord définitif pour le rachat de FiBest, un fournisseur japonais de sous-ensembles optiques. Le montant de l’acquisition en numéraire atteint 60 M$, soit 2,4 fois les ventes de FiBest au cours des douze derniers mois.

Macom-181115L’acquisition de FiBest renforce les positions de MACOM sur le marché des composants pour réseaux optiques 100 G, 200 G et 400 G, ajoutant notamment une expertise en matière de packaging haute performance, commente l’acquéreur.

Parallèlement, MACOM publie ses résultats annuels : un chiffre d’affaires de 420,6 M$, contre 339,2 M$ lors de l’exercice précédent, pour un bénéfice net de 48,6 M$, contre une perte annuelle de 15,3 M$, un an plus tôt. Pour le trimestre qui démarre, MACOM vise un CA compris entre 110 M$ et 114 M$, contre 112,6 M$ lors du dernier trimestre.

MACOM avait signé en juillet un accord définitif pour vendre son activité automobile au Suédois Autoliv. L’activité, qui comprend essentiellement des modules GPS pour l’industrie automobile, devrait représenter cette année un chiffre d’affaires de 90 M$. En décembre 2014, MACOM avait finalisé le rachat de son compatriote BinOptics, un fournisseur de lasers à base de phosphure d’indium pour la photonique sur silicium, les réseaux d’accès, le cœur des réseaux mobiles et les centres de données. Le montant de l’acquisition avait atteint 230 millions de dollars.