Et si la partie se résumait en un duel entre deux seuls acteurs ? IHS Markit en est convaincu et le cabinet d’études estime que 86% des 1,7 milliard de connexions IoT sur des réseaux longue distance basse consommation s’effectueront via les standards LoRa et NB-IoT en 2023, marginalisant les technologies Sigfox et LTE-M.

La présentation du cabinet d’études américain a été effectuée à Berlin à la mi-juin lors du meeting annuel de l’Alliance LoRa par Lee Ratliff, Senior Principal Analyst, Connectivity & IoT chez IHS Markit.

Voir la présentation d’IHS Markit à Berlin

Pour IHS Markit, le nombre de connexions IoT à un réseau longue distance basse consommation est passé de 87,5 millions en 2017, à 150 millions en 2018, un marché dominé par les applications d’énergie, principalement des compteurs intelligents. Il devrait atteindre près de 250 millions en 2019, avant de représenter un peu plus de 1,7 milliard d’unités en 2023.

En 2018, la technologie LoRa était le standard le plus prisé des utilisateurs avec 78,3 millions de connexions, loin de la norme d’IoT cellulaire NB-IoT (27,4 millions de connexions) et très loin devant le standard Sigfox (6,2 millions) et le standard cellulaire LTE-M (3,9 millions). Ce mano a mano entre LoRa et NB-IoT ne devrait pas être remis en cause d’ici à 2023, année où le standard NB-IoT devrait représenter 739,8 millions de connexions, juste devant LoRa (730,7 millions). A cette échéance, le LTE-M devrait représenter 132,8 millions de connexions LPWA et Sigfox à peine plus de 58 millions d’unités.

Par régions, IHS Markit prévoit que la zone Asie-Pacifique représentera 64% du total mondial des connexions LPWA en 2023, contre 54% en 2018. La Chine devrait continuer à dominer le reste du monde concernant la technologie cellulaire NB-IoT. L’Europe (EMEA), qui représentait 23% du total mondial en 2018, devrait abriter environ 350 millions de connexions IoT à des réseaux longue distance en 2023, à comparer à moins de 300 000 unités pour le continent américain.

L’étude montre également que les connexions LPWA aux réseaux publics devraient dépasser en volume celles aux réseaux privés dès cette année et que l’écart ira croissant, les réseaux publics représentant 85% du total en 2023.

Enfin, en 2018, les trois principaux fournisseurs de circuits intégrés LPWA étaient le Chinois HiSilicon (pour le standard NB-IoT) et les Américains Semtech (LoRa) et Qualcomm (LTE-M).

Voir la présentation d’IHS Markit à Berlin

Plus d’infos sur l’étude d’IHS Markit

Plus d’infos sur les technologies de connexion IoT