Maintes fois annoncée, la création de la première unité de production de semiconducteurs en Inde va peut-être enfin se matérialiser. L’IESA, l’association de l’industrie électronique et des semiconducteurs en Inde, vient en effet de publier un communiqué annonçant la signature d’un accord entre le gouvernement de l’Etat de Madhya Pradesh et l’Américain Cricket Semiconductor pour créer sur place une unité de production en fonderie de circuits analogiques représentant un investissement de 1 milliard de dollars.

 

india1802Plutôt que de se lancer dans des projets coûteux de créations de fabs de circuits numériques à la pointe de l’art, l’Etat de Madhya Pradesh, un État au centre de l’Inde dont la capitale est Bhopal, préfère développer un éco-système autour de circuits analogiques (faisant appel à des technologies plus matures et moins dévoreuses de capitaux) pour irriguer toute l’industrie électronique locale. Les porteurs du projet prévoient que cette fonderie pourrait contribuer à créer 450 000 emplois indirects dans l’économie indienne, avec un impact économique futur de 40 milliards de dollars pour l’industrie électronique indienne dans son ensemble durant la durée de vie de la fab. Ce projet permettra en outre de réduire les importations du pays en électronique.

cricCricket Semiconductor est une entreprise américaine créée pour l’occasion, afin de développer une fonderie de spécialité en Inde, avec l’ambition d’une production de grands volumes compétitive. « L’Inde représente un marché de l’électronique important et en forte croissance. Une fonderie de spécialité focalisée sur les circuits analogiques et les semiconducteurs de puissance sera un catalyseur puissant pour développer l’industrie indienne de l’électronique », escompte Lou Hutter, CEO de Cricket Semiconductor.

Les débouchés de la future usine concerneront notamment les applications multiples de l’Internet des objets, l’industriel et l’automobile.

Pour sa part, l’état de Madhya Pradesh fournira le terrain, le remboursement des coûts de construction de l’usine et alimentera le site en électricité et en eau à des prix très compétitifs pendant 10 ans. Le gouvernement de l’état de Madhya Pradesh s’engage même à subventionner au sein de son territoire tout projet de construction d’une unité de production de semiconducteurs de plus de 500 millions de dollars.