La start-up d’intelligence artificielle LightOn annonce la clôture d’un tour d’amorçage de 2,9 millions d’euros. Plusieurs fonds de capital-risque axés “deep tech”, notamment Quantonation (voir article dans cette édition ) et Anorak participent au tour. Christophe Jurczak, directeur associé de Quantonation, rejoint le conseil stratégique de LightOn.

LightOn développe une technologie de rupture pour les calculs de l’intelligence artificielle : l’Optical Processing Unit, ou OPU. Ces co-processeurs optiques, conçus pour les applications de “Machine Learning” à grande échelle, permettent une très grande rapidité de calcul tout en garantissant une faible consommation énergétique. La technologie OPU est désormais accessible via le LightOn Cloud, un accès cloud dédié aux entreprises et à l’ensemble des communautés Machine Learning et Intelligence Artificielle, qui doivent effectuer des analyses ou des prévisions sur de très grandes données. L’équipe de LightOn regroupe une douzaine d’ingénieurs en apprentissage automatique, optique ou informatique. LightOn est basée dans le centre de Paris.

S’appuyant sur des recherches en sciences de l’information et en photonique, les dispositifs de LightOn rendent les calculs d’intelligence artificielle plus efficaces, à la fois en énergie et en vitesse. La technologie, sous licence exclusive de l’université PSL, a été initialement développée dans des laboratoires de l’ENS et de l’ESPCI à Paris. Au cours des derniers mois, LightOn a permis à un premier groupe d’utilisateurs d’avoir accès aux prototypes d’Optical Processing Units (OPU) via le cloud, grâce à un partenariat avec OVH, le leader européen du cloud. Ces premiers utilisateurs, issus du monde universitaire et de l’industrie, ont déjà obtenu des gains significatifs de performance sur le serveur hybride CPU / GPU / OPU, pour une variété de tâches d’apprentissage automatique. Parmi les premiers cas d’utilisation figurent l’apprentissage par transfert pour la classification d’images, ou l’analyse et la prédiction de séries temporelles.

« L’intelligence artificielle se développe rapidement. Son utilisation dans des cas d’usage les plus divers apporte une exigence de plus en plus forte sur la performance brute alliée à une meilleure efficacité énergétique. La technologie de LightOn répond à ces défis monumentaux », explique Igor Carron, président de LightOn.