VIPress.net

Samsung-031219

Les investissements en semiconducteurs pourraient baisser de 12% en 2019

IC Insights prévoit désormais que les investissements industriels dans les semiconducteurs augmenteront de 15% pour atteindre 107,1 milliards de dollars cette année, dépassant pour la première fois la barre des 100 milliards de dollars. Après le pic de 2018, un reflux de 12% est attendu pour 2019, les investissements repassant sou les 100 milliards (93,59 milliards).

Étant donné que la faiblesse actuelle du marché des mémoires devrait s’étendre au moins au premier semestre de l’année prochaine, les dépenses combinées des trois plus grands fournisseurs de mémoires – Samsung, SK Hynix et Micron – devraient passer de 45,4 milliards de dollars en 2018 à 37,5 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 17%.

Au total, les cinq plus gros investisseurs, qui devraient représenter 66% des dépenses totales cette année, devraient réduire leurs dépenses de 14% en 2019, tandis que les autres fabricants semiconducteurs devraient réduire leurs investissements de 7%.

Après avoir dépensé 24,2 milliards de dollars pour ses investissements dans les semiconducteurs en 2017, IC Insights prévoit que les dépenses de Samsung diminueront légèrement cette année, mais resteront à un niveau très élevé de 22,6 milliards de dollars en 2018. Si ce montant est atteint, les dépenses d’investissement de Samsung s’élèveront à 46,8 milliards de dollars en deux ans, soit presque autant que les dépenses d’investissement combinées de 48,4 milliards sur deux ans d’Intel et de TSMC.

IC Insights prévoit que les dépenses massives de Samsung en 2017 et 2018 auront des répercussions à long terme. Un des effets qui a déjà commencé est une période de surcapacité sur le marché des mémoires flash 3D NAND. Cette situation de surcapacité est due non seulement aux énormes dépenses de Samsung pour les flash NAND 3D, mais également à celles de ses concurrents (SK Hynix, Micron, Toshiba, Intel, etc.) qui tentent de suivre le rythme sur ce segment de marché.

Les marchés des mémoires flash et Drams étant en forte croissance au cours des trois premiers trimestres de 2018, IC Insights prévoit que SK Hynix verra ses dépenses d’investissement augmenter de 58% en 2018. L’augmentation des dépenses de SK Hynix cette année est principalement axée sur la mise en ligne de nouvelles capacités de production dans deux de ses principales usines de mémoires : une unité de fabrication de flash NAND 3D à Cheongju, en Corée du Sud, et une extension de son immense usine de Drams à Wuxi, en Chine. L’usine de Cheongju doit ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année. L’usine de Wuxi devrait également ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année, quelques mois plus tôt que sa date de démarrage initiale, début 2019.

Comme le montre l’illustration, les dépenses d’investissement de Samsung dans les semiconducteurs ont atteint en moyenne 12,0 milliards de dollars par an entre 2010 et 2016. Après avoir dépensé 11,3 milliards de dollars en 2016, l’entreprise a plus que doublé son budget d’investissement  en 2017, le maintenant à un niveau très élevé en 2018.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This