En février, pour le quatrième mois de suite, les fabricants américains d’équipements pour la fabrication de semiconducteurs ont vu leurs ventes en retrait par rapport au même mois de l’année précédente, traduisant ainsi le recul des investissements dans l’industrie des semiconducteurs. Les machines japonaises décrochent également.

Ainsi, les ventes de machines américaines pour SC ont représenté 1,86 milliard de dollars en février, en baisse de 1,7% par rapport à janvier 2019, et en chute de 22,9% par rapport à février 2018, selon SEMI.

« Les facturations des fournisseurs d’équipements pour SC nord-américains continuent leur descente en variation annuelle engagée en novembre 2018. Néanmoins le niveau des investissements reste supérieur à celui de 2016 », se satisfait Ajit Manocha, président de SEMI.

De leur côté, les facturations en équipements pour SC japonais ont représenté 150 651 milliards de yens en février (1361 M$), en baisse de 8,7% par rapport à janvier 2019, et en recul de 8,7 % à celles de février 2018, selon l’organisation japonaise SEAJ.