Le sous-traitant danois GPV vient de finaliser le rachat der son confrère suisse CCS (ex-Formatest) pour former un groupe de sous-traitance de 3700 personnes avec des usines en Europe, en Asie et aux Etats-Unis et un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros. Les 2300 salariés de CCS ont rejoint le groupe GPV, dans le cadre de l’accord de rachat annoncé le 31 octobre 2018.

Premier sous-traitant en électronique danois, GPV possède des usines au Danemark, au Mexique et en Thaïlande et emploie 1400 personnes dont 85% au Mexique et en Thaïlande. GPV devrait réaliser un chiffre d’affaires de de 1,2 milliard de couronnes danoises (160 millions d’euros) en 2018. Le groupe CCS a été fondé en Suisse en 1985 sous le nom de Formatest. Le sosu-traitant a son siège à Lachen, en Suisse, et exploite des sites de production en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en Slovaquie, au Sri Lanka et en Chine. Le groupe CCS a réalisé un chiffre d’affaires de 190 millions d’euros en 2017 et emploie environ 2300 personnes, dont environ 50% sont basés en Europe et le reste au Sri Lanka et en Chine. Les deux sous-traitants sont spécialisés sur le segment HMLV (High-Mix / Low-Volume) du marché EMS (assemblage de cartes, produits finis), de la mécatronique, de la mécanique de haute précision et des faisceaux de câbles. Aujourd’hui, la plupart des clients de ont leur siège social dans le nord de l’Europe, tandis que la plupart des clients de CCS sont établis dans les régions européennes de langue allemande. Le nouveau groupe prendra le nom de GPV et aura son siège sera au Danemark.

Le nouveau GPV a son siège au Danemark et comptera plus de 3 700 employés dans neuf pays : Autriche, Chine, Danemark, Allemagne, Mexique, Slovaquie, Sri Lanka, Suisse et Thaïlande.

Voir les implantations du groupe