VIPress.net

Le prix moyen des discrets devrait croître de 8% cette année

Les ventes combinées de composants optoélectroniques, de capteurs/actionneurs et de discrets (un secteur baptisé O-S-D pour Optoelectronics, Sensors/Actuators, and Discretes) qui ont augmenté de 11% en 2017, devraient à nouveau progresser de 11% en 2018 pour atteindre 83,2 milliards de dollars, soit une neuvième année record de suite, selon ​​IC Insights. La croissance totale des ventes de composants O-S-D devrait encore progresser de 9% en 2019, à 90,6 milliards de dollars, selon le cabinet d’études américain.

Cette forte hausse prévue pour 2018 s’explique par différents facteurs : des stocks restreints de transistors de puissance et de diodes qui font monter les prix des composants discrets standards et de nouvelles applications d’imagerie optique qui se font jour dans de plus en plus d’appareils électroniques.

En nombre de pièces, le marché des composants O-S-D devrait progresser de 9% cette année, et le prix moyen de ces composants devrait globalement croître de 1,5%. Toutefois les évolutions sont contrastées suivant les familles de produits.

Ainsi, les pénuries en transistors de puissance, diodes et autres composants discrets standards devraient conduire à une augmentation de près de 8% du prix des semiconducteurs discrets cette année, dont le marché devrait croître de 12% pour atteindre le niveau record de 27,6 milliards de dollars, avance IC Insights.

Recul de 6% du prix moyen de vente en optoélectronique

Quant au marché des composants optoélectroniques, il devrait augmenter de 11% cette année, pour atteindre un record de 40,9 milliards de dollars. En nombre de pièces, ce marché devrait s’envoler de 18%, mais le prix moyen des composants optoélectroniques devrait reculer de 6% en 2018, en raison de la chute des prix des certains capteurs d’image, produits infrarouges, lasers, optocoupleurs et des diodes électroluminescentes pour l’éclairage. Les ventes d’optoélectronique bénéficient d’une augmentation considérable de la demande en capteurs de lumière, utilisés pour le contrôle automatique des écrans des smartphones et autres systèmes, la surveillance du rythme cardiaque, la détection de proximité et la détection des couleurs, selon le cabinet d’études. Les capteurs de lumière, ainsi que les émetteurs infrarouge et laser, connaissent également une forte croissance dans les nouveaux systèmes de scanning 3D et les caméras ToF (time-of-flight), qui utilisent la lumière réfléchie pour détecter les distances et apparaissent dans davantage de smartphones et autres applications pour la reconnaissance faciale, l’imagerie 3D et les applications de réalité virtuelle / augmentée.

Hausse des prix de 2% en capteurs/actionneurs grâce à l’automobile

Enfin, après une forte croissance de 16% en 2016 et 2017, le total des revenus des capteurs et des actionneurs non optiques devrait augmenter de 7% en 2018 pour atteindre un niveau record de 14,8 milliards de dollars, malgré un taux de croissance en nombre de pièces de seulement 5%. IC Insights explique ce taux de croissance unitaire le plus faible depuis 10 ans, en raison des ajustements des stocks dans plusieurs catégories de produits, de la faible croissance en volume du marché des smartphones et de certaines contraintes de production. La forte demande de capteurs pour l’automobile a accéléré la croissance des ventes totales de capteurs / actionneurs et a permis d’augmenter leur prix moyen de vente des capteurs et actionneurs de 2%, la première hausse depuis 2010 selon IC Insights.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This