DRAMeXchange, une division de TrendForce, s’attend désormais à ce que les prix des Drams sous contrat diminuent de 5% au 4e trimestre, soit plus rapidement que la prévision précédente de 1 à 3% du cabinet d’études taïwanais. Cette baisse séquentielle des prix s’explique par la conjugaison d’une augmentation de l’offre en nombre de bits et d’une faiblesse relative de demande, malgré l’approche du pic des fêtes de fin d’année.

Après neuf trimestres de suite de hausse des prix ininterrompue, le 3e trimestre a déjà montré des signes de stabilisation, reconnaît DRAMeXchange. En particulier, les Drams pour PC et serveurs n’ont enregistré qu’une hausse des prix séquentielle de 1% à 2% au troisième trimestre, tandis que les Drams pour applications mobiles ont connu une tendance à la baisse malgré la haute saison. Les Drams pour applications graphiques ont même commencé à connaître une baisse de prix au cours de la même période.

En revanche, les prix sur le marché spot (non négociés) ont baissé depuis le début de l’année puis ont chuté à un niveau inférieur aux prix sous contrat à la fin du mois de juin. Actuellement, les prix sur le marché spot sont inférieurs de 10% aux prix contractuels, un signe avant-coureur de la probable baisse des prix des Drams en général, analyse le cabinet d’études.

À l’instar du marché des Drams pour serveurs, le marché des Drams pour PC devrait ainsi enregistrer une baisse des prix pouvant atteindre 5% au 4e trimestre, en raison d’une offre supérieure à la demande. La baisse des prix est plus importante que les prévisions précédentes de DRAMeXchange, car la pénurie de processeurs Intel pourrait entraîner une baisse de la demande pour les ordinateurs portables et par ricochet pour les Drams pour PC. Les Drams pour mobiles ne sont guère mieux loties, même si les livraisons de nouveaux iPhones devraient stimuler la demande. Cependant, le marché tend à être prudent en ce qui concerne les ventes de smartphones en raison du prix élevé des nouveaux iPhones. Par conséquent, la probabilité est forte d’une offre supérieure à la demande pour les Drams mobiles au 4e trimestre, entraînant des prix à la baisse, estime DRAMeXchange.