IHS Markit rejoint la cohorte des prévisionnistes qui tablent désormais sur une chute du marché des semiconducteurs en 2019. Un premier trimestre délétère aura eu raison de l’optimisme du cabinet d’études américain qui prévoit désormais une baisse de 7,4% du marché mondial des semiconducteurs à 446,2 milliards de dollars, alors qui tablait précédemment sur une hausse de 2,9%.

Si la prévision se matérialise, 2019 marquerait la plus forte baisse de l’industrie des semiconducteurs depuis 2009, année où le marché avait reculé de 11%.

IHS Markit appuie sa prévision sur le ralentissement de la demande au cours du 1er trimestre 2019, période où les stocks de semiconducteurs n’ont cessé de gonfler. Par type de produits, IHS Markit constate la baisse de plus de 10% des ventes de mémoires Drams, mémoires flash NAND, microcontrôleurs d’usage général, microcontrôleurs 32 bits et circuits Asic par rapport au 1er trimestre 2018.

IHS Markit anticipe néanmoins un début de reprise au 3e trimestre pour les mémoires flash et les microprocesseurs pour PC portables et serveurs pour centres de données.

Rappelons que les ventes mondiales de semiconducteurs ont totalisé 96,8 milliards de dollars au premier trimestre 2019, soit une baisse de 15,5% par rapport au trimestre précédent et 13% de moins qu’au premier trimestre 2018, selon le WSTS. Pour leur part, IC Insights et Semiconductor Intelligence prévoient respectivement des baisses de 9% et de 10% pour le marché des puces cette année.