En juillet, les ventes mondiales de semiconducteurs ont représenté 27,9 milliards de dollars, en baisse de 0,4% par rapport à juin 2015, et de 0,9% par rapport à juillet 2014, selon les statistiques du WSTS relayées par l’ESIA. Ce ralentissement estival incombe à un affaiblissement de la demande, au caractère cyclique du marché des semiconducteurs et aux variations monétaires face au dollar notamment en Europe et au Japon, souligne la profession.

En Europe, les ventes de juillet ont progressé séquentiellement de 0,4%, à 2,837 milliards de dollars. Exprimées en euros, les ventes ont représenté 2,549 milliards d’euros, soit un recul de 0,3% par rapport à juin 2015. Sur un an, l’évolution de l’euro face au dollar fait que les ventes ont progressé de 7,1% en euros, mais ont chuté de 12,5% en dollars.

L’Esia souligne la bonne tenue en juillet des ventes européennes de microprocesseurs, de circuits logiques et de mémoires (Drams et flash), ainsi que des circuits dédiés pour applications grand public, informatiques et télécommunications filaires.

Dans les autres régions du monde, par rapport à juillet 2014, les ventes de semiconducteurs, exprimées en dollars ont progressé de 5,6% en Chine, de 0,8% sur le continent américain et de 1% dans le reste de l’Asie-Pacifique et autres, tandis qu’elles ont reculé de 13,3% au Japon. Par rapport au mois précédent, elles ont progressé de 2,7% au Japon, de 0,6% en Chine, mais ont reculé de 2,5% dans le reste de l’Asie-Pacifique et de 0,3% aux Etats-Unis.

Esia-04092015