Selon IDC, le marché mondial des PC (ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et stations de travail) a diminué de 3%, à 58,5 millions d’unités, au premier trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018.

Bien que la pénurie de processeurs Intel, principalement pour l’entrée de gamme, soit restée un facteur de contraction au 1er trimestre, le marché a enregistré de meilleures performances que prévu, la plupart des régions dépassant les prévisions, souligne le cabinet d’études. Les livraisons d’ordinateurs de bureau ont notamment été plus robustes que prévu. Autre tendance, davantage de fabricants de PC se sont tournées vers les microprocesseurs AMD. Tous ces facteurs, combinés au fait que les entreprises ont accéléré leur transition Windows 10, ont entraîné une réorientation du marché des PC traditionnels vers des produits plus haut de gamme.

Pour sa part, Gartner estime que les livraisons mondiales de PC ont totalisé 58,5 millions d’unités au premier trimestre de 2019, soit une baisse de 4,6% par rapport au premier trimestre de 2018. En revanche, les livraisons de PC Chromebook ont ​​augmenté de plus de 10% par rapport au premier trimestre de 2018, malgré la pénurie de processeurs d’entrée de gamme. En incluant les livraisons de Chromebook, la baisse totale du marché mondial des ordinateurs aurait été de 3,5% au premier trimestre de 2019, avance Gartner.