Le marché des microcontrôleurs devrait se contracter de 6% en raison du ralentissement général de la demande de systèmes électroniques, de la baisse des achats de voitures et de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, analyse IC Insights.

Après avoir atteint des ventes record au cours des deux dernières années, le marché des microcontrôleurs a chuté au premier semestre de 2019. Au cours des six premiers mois de l’année, les ventes mondiales de microcontrôleurs ont en effet diminué d’environ 13% par rapport au premier semestre de 2018, tandis que les livraisons de microcontrôleurs en nombre d’unités ont chuté de 14%, selon IC Insights.

Pour autant, le cabinet d’études américain entrevoit des signes de stabilisation du marché des microcontrôleurs vers le milieu de l’année, ce qui devrait conduire à limiter le recul des ventes de microcontrôleurs à 5,8% pour l’ensemble de 2019, pour un marché de 16,5 milliards de dollars, contre 17,6 milliards de dollars en 2018. En nombre de pièces, les livraisons de microcontrôleurs devraient chuter de 4% en 2019 pour atteindre 26,9 milliards d’unités, contre 28,1 milliards en 2018.

En 2020, le marché des microcontrôleurs devrait connaître un rebond modéré, enregistrant une croissance d’environ 3,2% pour atteindre 17,1 milliards de dollars, tandis que les livraisons devraient augmenter de plus de 7% et atteindre un record de 28,9 milliards d’unités, dépassant ainsi le précédent record de 28,1 milliards d’unités atteint en 2018.

Entre 2018 et 2023, les ventes de microcontrôleurs augmenteraient ainsi à un taux de croissance annuel moyen de 3,9%, pour atteindre 21,3 milliards de dollars en 2023. En nombre de pièces, les livraisons devraient augmenter en moyenne de 6,3% par an pour atteindre 38,2 milliards d’unités en 2023.

La forte croissance des livraisons de microcontrôleurs ces dernières années s’explique par la prolifération de l’automatisation et du contrôle intégré dans les systèmes, la multiplication des capteurs et l’envol des connexions des applications à l’Internet des objets.

La concurrence féroce dans la catégorie des microcontrôleurs 32 bits a conduit à une baisse des prix dont l’ampleur appartient désormais au passé. IC Insights estime en effet que l’érosion du prix moyen des microcontrôleurs 32 bits ne dépassera pas 3,7% par an entre 2018 et 2023, contre une baisse annuelle moyenne de 16,1% pour la période 2013-2018.

39% des ventes de microcontrôleurs pour l’automobile

Les ventes de microcontrôleurs automobiles devraient chuter de 5% en 2019 pour atteindre 6,4 milliards de dollars, après une hausse de 1,1% seulement en 2018, lorsque les ventes de véhicules ont commencé à chuter. En 2017, les revenus mondiaux des microcontrôleurs automobiles avaient augmenté de 12%, grâce à la vigueur des ventes de voitures, à la propagation des capteurs dans les véhicules et à l’augmentation des systèmes avancés d’assistance à la conduite (ADAS). Les ventes de microcontrôleurs pour l’automobile devraient augmenter de 1% en 2020 pour atteindre près de 6,5 milliards de dollars, puis se renforcer progressivement durant la période 2021-2023 pour atteindre 8,1 milliards de dollars à la fin de la période. Les applications automobiles restent le plus grand marché pour les microcontrôleurs, représentant environ 39% des ventes totales de microcontrôleurs en 2019. IC Insights estime qu’environ 9% des ventes de microcontrôleurs automobiles sont actuellement générées par des microprocesseurs utilisés pour des connexions IoT dans les véhicules.