Les dépenses mondiales liées à l’Internet des objets devraient atteindre 745 milliards de dollars en 2019, en progression de 15,4% par rapport aux 646 milliards investis en 2018, selon IDC. Tiré par la demande dans les secteurs de la fabrication, du grand public, des transports et des réseaux d’énergie, le marché de l’IoT devrait connaître une croissance annuelle moyenne à deux chiffres et dépasser les 1000 milliards de dollars en 2022. Il y a un an, IDC prévoyait toutefois que cette barre fatidique serait franchie dès 2020. 

Les dépenses consacrées à l’IoT grand public atteindront 108 milliards de dollars en 2019, ce qui en fera le deuxième segment le plus important du secteur derrière les industries de production. Les principales applications de l’IoT pour le grand public seront liées à la maison intelligente, au bien-être personnel et à l’info-divertissement pour les véhicules connectés. Dans le domaine de la maison intelligente, la domotique et les appareils intelligents connaîtront une forte croissance au cours de la période de prévision et contribueront à faire de l’IoT grand public le segment de l’industrie à la croissance la plus rapide avec un taux de croissance annuel moyen de 17,8% sur cinq ans.

Les industries qui devraient dépenser le plus en solutions IoT en 2019 seront la production et les process de fabrication (197 milliards de dollars au total), les transports (71 milliards de dollars) et les services publics (61 milliards de dollars). Les dépenses IoT pour le secteur de la production seront largement concentrées sur les solutions prenant en charge les opérations de fabrication et la gestion des actifs de production. Dans le secteur des transports, plus de la moitié des dépenses IoT iront au contrôle du fret, suivies de la gestion de flotte. Les dépenses liées à l’IoT dans le secteur des services publics seront dominées par les réseaux intelligents pour l’électricité, le gaz et l’eau. Selon IDC, les industries qui connaîtront les taux de croissance annuels les plus rapides d’ici cinq ans seront les assurances (17,1%), les administrations(16,1%) et les soins de santé (15,4%).

Selon IDC, les services IoT constitueront le premier poste de dépenses en 2019, avec 258 milliards de dollars d’investissements destinés aux services informatiques et d’installation et d’exploitation des appareils IoT. Les dépenses en matériel IoT représenteront 250 milliards de dollars, avec plus de 200 milliards en achats de modules IoT et de capteurs. Les dépenses en logiciels IoT totaliseront 154 milliards de dollars en 2019 et connaîtront la croissance la plus rapide au cours de la période de prévision de cinq ans (+16,6% par an en moyenne). Les dépenses de services augmenteront également plus rapidement que les dépenses globales liées à l’IoT avec un taux annuel moyen de 14,2%. Les dépenses de connectivité IoT totaliseront 83 milliards de dollars en 2019.

Les États-Unis et la Chine seront les leaders mondiaux en matière de dépenses consacrées à l’IoT en 2019, à hauteur de 194 et 182 milliards de dollars respectivement. Ils seront suivis par le Japon (65,4 milliards de dollars), l’Allemagne (35,5 milliards de dollars), la Corée (25,7 milliards de dollars), la France (25,6 milliards de dollars) et le Royaume-Uni (25,5 milliards de dollars), détaille IDC. Les pays qui connaîtront la croissance la plus rapide des dépenses en IoT au cours de la période de prévision sont tous situés en Amérique latine : Mexique (28,3% par an en moyenne), Colombie (24,9%) et Chili (23,3%).