VIPress.net

Le groupe industriel français Ametra crée Ametra Research

Le groupe Ametra, industriel français spécialisé dans l’aéronautique et la défense dont la filiale Anjou Electronique est un sous-traitant en électronique, annonce la création d’une cellule interne R&D dédiée aux grandes problématiques industrielles. Objectif affiché pour le groupe : progresser dans la chaîne de valeurs à travers le développement de projets en interne.

Piloté par la direction technique représenté par Laurent Delaye, l’objectif de la nouvelle cellule R&D est de répondre et d’anticiper les besoins des clients du groupe en matière d’innovation industrielle.

« Nous avons identifié de nombreuses problématiques industrielles en lien avec nos clients comme Thales, Ariane Group ou MBDA pour les secteurs de l’aéronautique et la défense. Cette nouvelle cellule va nous permettre de développer un savoir-faire technologique en phase avec leurs attentes, qui sera également profitable à terme à l’ensemble du marché industriel », explique Laurent Delaye, directeur technique du groupe.

L’équipe technique a identifié divers axes de développement dans l’ensemble des secteurs dans lesquels évolue le groupe Ametra : l’aéronautique et la défense naturellement, mais aussi le médical, le nucléaire, le ferroviaire… Les premiers travaux d’ingénierie concerneront les problématiques autour de l’énergie dans l’aéronautique et l’avion plus électrique.

« Le lancement d’Ametra Research va nous permettre d’initier des partenariats avec des laboratoires et centres R&D pour assurer une veille technologique cruciale et faire progresser notre expertise en développement de nouveaux projets industriels. Nous visons toujours plus d’excellence industrielle et d’agilité, Ametra Research répond à un besoin d’accompagnement de nos clients essentiel à l’heure de l’innovation collaborative », décrit Anne-Charlotte Fredenucci, p-dg du groupe Ametra.

Depuis plus de 40 ans, le groupe Ametra accompagne ses clients industriels dans le développement et l’intégration de systèmes mécaniques, électriques et électroniques. Employant 700 personnes, l’ETI est au cœur des grands bassins industriels français, sans compter un partenaire stratégique à Nuremberg, un site en Tunisie et une co-entreprise en Inde. Le groupe Ametra est composé des filiales Ametra Ingénierie, Ametra Expression Numérique, Anjou Électronique, Anjou International et Nucon Ametra Electronics Systems.

Depuis sa création en 1978, Anjou Électronique est spécialisée dans l’industrialisation, l’optimisation des méthodes de fabrication, l’approvisionnement, la réalisation, le test et la mise au point d’ensembles câblés et de systèmes électroniques.

 

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This