VIPress.net

Le CNRS et la région Nouvelle-Aquitaine signent un protocole de coopération

Le CNRS a signé le 20 mars son premier protocole de coopération avec une région, la Nouvelle-Aquitaine. Cet accord se veut un signal fort du rapprochement du CNRS vers les collectivités.

Le protocole de coopération a été signé par Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS. C’est le premier protocole de ce type que le CNRS signe avec une collectivité territoriale. Il viendra soutenir et renforcer les capacités de recherche et d’innovation sur le territoire de la Région Nouvelle-Aquitaine. Cet engagement, d’une durée de quatre ans, sera évalué à mi-parcours pour favoriser l’émergence de nouvelles coopérations.

Onze thématiques de recherche, recoupant les intérêts communs du CNRS et de la Région Nouvelle-Aquitaine, ont été définies conjointement dont notamment :

  • Efficacité énergétique, stockage et usages ;
  • Performance des matériaux et procédés avancés ;
  • Lasers, photonique et opto-électronique ;
  • Neurosciences et bio-imagerie ;
  • Réseaux, traitement innovant de la donnée ;
  • Mathématiques et modélisation.

Il faut y ajouter le stockage de l’énergie, une thématique qui sera engagée dès cette année. « Cette dernière n’apparaît pas encore dans le protocole, mais représente une volonté forte de notre région. En effet, Il faut noter qu’il est possible d’ajouter des thématiques au protocole s’il devait y avoir une émergence de recherche commune », souligne Gérard Blanchard, conseiller régional et vice-président de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This