Début mars le groupe britannique Laird et Advent International ont conclu un accord concernant l’acquisition en numéraire de Laird par le fonds d’investissement américain à 0,2 livre par action, soit une transaction d’environ 1 milliard de livres (1,13 milliard d’euros).

Laird est une société de technologies britannique qui fournit des systèmes, des composants et des solutions qui protègent l’électronique contre les interférences électromagnétiques et la chaleur, et qui permettent la connectivité dans les applications sans fil critiques et les systèmes d’antennes. Laird se définit également comme un chef de file mondial dans le domaine de l’ingénierie radiofréquence (RF). En 2017, son chiffre d’affaires publié a augmenté de 17% à 936,6 millions de livres sterling, contre 801,6 M£ en 2016. A taux de change constant, le chiffre d’affaires a augmenté de 10%. Son bénéfice imposable a représenté 57,0 millions de livres, contre une perte de 122,3 millions de livres en 2016.

« Laird est une entreprise de haute qualité avec des capacités d’ingénierie importantes et une excellente réputation auprès de sa vaste clientèle. Laird occupe des positions de leader sur un certain nombre de segments à croissance rapide et, en tirant parti de notre expertise, nous sommes impatients de travailler avec la direction pour renforcer sa position de leader du secteur », a commenté Shonnel Malani, directeur général d’Advent International.

Pour Tony Quinlan, directeur général de Laird, l’opération permet à l’entreprise d’écrire un nouveau chapitre de sa longue histoire : « l’histoire de Laird remonte à près de 200 ans et l’entreprise a évolué au fil des années pour devenir la société d’ingénierie mondiale d’aujourd’hui. Je crois que pour son prochain chapitre, Laird bénéficiera du fait d’appartenir à un fonds d’investissement privé car cela renforce davantage notre modèle d’affaires et nous tourne vers l’avenir ».

L’opération, soumise aux autorisations habituelles et au vote des actionnaires, devrait être finalisée au 3e trimestre 2018.

Voir la présentation du rachat