VIPress.net

Le book-to-bill d’Infineon est tombé à 0,8 au 1er trimestre 2019

Infineon n’échappe pas à la dégradation de la conjoncture, même s’il enregistre des performances honorables face au ralentissement important du marché. Mais, en particulier, le book-to-bill (rapport commandes sur facturations) du fabricant allemand est tombé à 0,80 pour le trimestre clos fin mars, contre 1,1 lors du trimestre précédent.

Lors du deuxième trimestre clos fin mars de l’exercice 2019, Infineon a réalisé un chiffre d’affaires de 1983 M€, en hausse de 1% par rapport aux 1970 M€ du trimestre précédent et en progression de 8% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent (1836 M€). Infineon a affiché un bénéfice net trimestriel de 231 M€, contre 254 M€ lors du trimestre précédent et 457 M€ lors du même trimestre de l’exercice précédent.

« Le modèle commercial robuste d’Infineon nous a permis de bien performer au deuxième trimestre, malgré un ralentissement important du marché. Le boom est terminé pour le moment, la demande a faibli. Fin mars, nous avons réagi à cette tendance en ajustant nos perspectives pour l’année et en nous préparant à un niveau de croissance plus faible. Nous poursuivons nos initiatives d’investissement stratégiques dans le but de préserver l’avenir d’Infineon, en raison des excellentes perspectives à long terme sur nos principaux marchés cibles, notamment l’électromobilité, la conduite autonome, les énergies renouvelables, les centres de données et les communications mobiles », commente Reinhard Ploss, CEO d’Infineon.

Pour le troisième trimestre de l’exercice 2019, Infineon prévoit un chiffre d’affaires en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent (à plus ou moins 2 points de pourcentage), pour une marge d’exploitation médiane d’environ 15%, à comparer à 16,7% pour le trimestre clos fin mars.

Pour l’ensemble de l’exercice, Infineon s’attend à une croissance de ses revenus annuels de 5%, à 8 milliards d’euros, contre 7,6 milliards lors de l’exercice précédent. Début février, le groupe allemand prévoyait encore une croissance de ses revenus annuels de 9%. Une marge opérationnelle d’environ 16% est attendue. Selon les prévisions, les croissances du chiffre d’affaires des divisions Automobile et IPC (Industrial Power Control) devraient être supérieures à la moyenne du groupe. La croissance du chiffre d’affaires de la division gestion de puissance et circuits multi-applications (PMM) devrait être légèrement inférieure à la moyenne du groupe. Le chiffre d’affaires de la division circuits pour cartes à puce et sécurité (CCS) devrait baisser de l’ordre de 5%.

Infineon compte toujours investir au total 1,5 milliard d’euros dans ses usines pour l’ensemble de l’exercice. Ce montant inclut notamment la construction d’une salle blanche pour la nouvelle usine de fabrication sur tranches de 300 mm à Villach, en Autriche, évalué précédemment à un montant d’environ 200 millions d’euros.

Voir la présentation des résultats

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This