Dans le cadre de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle, l’institut MIAI@Grenoble Alpes pour la recherche sur l’Intelligence Artificielle, qui avait été retenu le 24 avril dernier et dont le CEA-Leti est l’un partenaire parmi sept autres organismes de recherche et d’enseignement, vient d’être lancé. Il sera financé à hauteur de 19M€ pour une durée de 5 ans.

Rappelons que les quatre Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle, présélectionnés par le gouvernement en novembre, avaient été confirmés mercredi 24 avril par un jury et annoncés par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation Frédérique Vidal, dans le cadre de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle.

Le projet MIAI (Multidisciplinary Institute in Artificial intelligence) regroupe de nombreux partenaires issus aussi bien des milieux de la recherche et de l’enseignement que des entreprises locales de toutes tailles pour viser l’excellence scientifique et construire l’offre française et européenne autour de l’intelligence artificielle. Parmi les entreprises et les instituts partenaires de la presqu’île, citons STMicroelectronics, Schneider Electric ou encore l’Inria, l’Université Grenoble Alpes, et l’INP-Grenoble.

Concrètement, l’enveloppe de 75 millions d’euros sur 4 ans pour les quatre Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle permettra à tous les acteurs interdisciplinaires de mener un certain nombre de projets collaboratifs public-privé tournés vers des sujets applicatifs et financera 28 chaires d’excellence autour de sept thèmes dont l’IA embarquée, la santé, l’industrie 4.0, l’environnement et l’énergie ou encore les questions sociétales.

Le CEA-Leti participera activement à quatre chaires, notamment pour repousser les limites des architectures neuromorphiques pour l’IA, mieux accompagner les patients dans la gestion de leur traitement, ou encore optimiser les réseaux de télécommunication.