Quelques mois après la signature du Contrat stratégique de la filière électronique par Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, et les organisations professionnelles de la filière (FIEEC, ACSIEL, Embedded France, SNESE, SPDEI), le Comité Stratégique de Filière (CSF) « Industrie Électronique » lance le portail www.filiere-electronique.fr, qui constitue une plateforme de ressources utiles aux membres de la filière et plus largement aux entreprises utilisatrices d’électronique.

Conçu pour faire connaître et promouvoir les enjeux clés de l’industrie électronique française, le site Internet fournit des informations qui permettent aux acteurs concernés de participer activement aux travaux du CSF. Le site Internet référence ainsi les outils phares permettant d’appréhender les six leviers d’action du CSF « Industrie Électronique », validés par le Conseil national de l’industrie (CNI) et formalisés dans le contrat stratégique de filière : l’innovation, l’industrie électronique du futur, la diffusion de l’électronique, les compétences et emplois, l’international et l’intelligence artificielle.

« La Filière électronique, socle industriel incontournable de la révolution numérique et de la transition énergétique, comprend une multitude d’acteurs dans des domaines allant des technologies de la nanoélectronique et de l’électronique de puissance jusqu’aux activités d’assemblage et d’intégration, disposant de compétences, de technologies et de savoir-faire reconnus. Avec ce site Internet, nous proposons une vitrine commune où exposer et promouvoir cette formidable richesse pour notre pays. C’est un pas de plus vers la transformation de ces atouts en véritable dynamique permettant de modifier en profondeur la perception et l’attractivité de la filière en France ainsi qu’à l’international », souligne Thierry Tingaud, résident du CSF « Industrie Électronique ».

Avec la création du Comité Stratégique de Filière dédié à l’industrie électronique par le Conseil National de l’Industrie (CNI), l’ensemble des composantes de la filière électronique s’est regroupé sous une même bannière avec l’ambition de rendre son industrie plus performante et, compte-tenu de son caractère pervasif, d’entraîner l’ensemble de l’industrie française dans la voie de la modernisation. L’industrie électronique compte 1100 entreprises et représente 250 000 emplois. Son chiffre d’affaires s’élève à 15 milliards d’euros.