Le 18 juin prochain, la FIEEC, le SPDEI, ACSIEL et le SNESE organiseront à Paris un évènement autour des achats dans le secteur électronique. Ce rendez-vous de la profession intitulé « bien choisir et acheter dans le secteur électronique : une collaboration de toute la filière » arrive à point nommé, tant sont criantes les difficultés d’approvisionnement partout dans le monde, même chez les grands sous-traitants taïwanais, comme le rapporte DigiTimes.

Des pénuries de plus en plus sérieuses dans l’approvisionnement en composants passifs ont perturbé la production de certaines grandes entreprises de sous-traitance à Taïwan, affectant leurs livraisons à des clients de marque, les consommateurs en bout de chaîne étant confrontés à de probables hausses de prix, écrit le quotidien taïwanais DigiTimes.

Selon les sources de DigTimes, les grands sous-traitants taïwanais ont alerté à plusieurs reprises depuis la mi-2017 leurs clients sur les tensions d’approvisionnement et sur les pénuries en composants passifs, provoquant des hausses de prix qui devraient perdurer au moins jusqu’à la fin de 2018.

Des très grands clients comme Apple sont à l’abri de ces déconvenues, car leurs commandes sont suffisamment gigantesques  pour pouvoir sécuriser les approvisionnements, toute la filière depuis les matériaux jusqu’aux sous-traitants, en passant par les fabricants de composants, se mettant à leur service.

Mais des clients moins prestigieux risquent d’être confrontés à une interruption des livraisons s’ils ne veulent pas accepter des hausses de prix des prestations de leurs sous-traitants, selon les sources de DigiTimes.  Le scénario le plus probable est que ces clients accéderont à la demande des sous-traitants et feront payer au consommateur final la hausse des prix des composants. Quant aux fabricants de composants, ils trouveront là un justificatif pour continuer d’augmenter leurs prix.

(*) NB : les inscriptions ne sont pas encore ouvertes pour l’évènement sur les achats en électronique organisé par la FIEEC, le SPDEI, ACSIEL et le SNESE.